28 janvier 2013

Mali : CARE aide les déplacés dans la région de Mopti.

Photo : CARE

Plus de 5000 personnes se sont déplacées depuis l'escalade du conflit au nord Mali, il y a 2 semaines. Ils viennent s'ajouter au demi-million de personnes qui ont fui leur maison depuis le début des violences en 2012. Voici deux témoignages recueillis par les équipes de CARE.

Ibrahim, 57 ans : "Je n'arrive pas à assurer les 3 repas quotidiens pour ma famille."

« Il y a 8 mois, j'ai quitté mon village du nom de Temera dans le cercle de Goundam (région de Tombouctou) pour fuir les violences. Depuis, je vis à Sévaré (région de Mopti) avec ma famille et celle de mon frère.
Nous rencontrons d'énormes difficultés. Je ne travaille pas. Aucun membre de ma famille ne travaille. Les enfants ne vont plus à l'école.
Ce qui m'inquiète le plus c'est de savoir où trouver de la nourriture. Je n'arrive pas à assurer les 3 repas quotidiens pour ma famille. Nous arrivons à manger une ou deux fois par jour grâce à l'aide de nos parents et aux dons des ONG humanitaires telles que CARE.
Je loue une maison en banco dans laquelle nous n'avons qu'une seule toilette pour vingt personnes. La Croix-Rouge nous a donné deux tentes pour que nous puissions héberger tout le monde.
Nous avons besoin d'aide, surtout en eau potable. Aujourd'hui, nous utilisons l'eau du puits qui n'est pas désinfectée. »

Rokia, 40 ans : "C'est compliqué pour moi d'élever mes 4 enfants toute seule."

« Depuis 9 mois, je vis avec mes 4 enfants chez le chef de village de Massaya Daga à Mopti dans une petite maison en banco. J'ai quitté la ville de Niafounké (région de Tombouctou), suite à la fuite de mon mari vers Niono.
Il venait d'être agressé par des bandits armés. Je suis très inquiète pour mon mari qui donne rarement de ses nouvelles.
Je ne travaille pas, c'est donc compliqué pour moi d'élever les enfants toute seule.
Mais heureusement, mes enfants et moi mangeons trois fois par jour grâce aux vivres distribués par CARE et le Programme Alimentaire Mondial. Quant à l'eau, nous utilisons l'eau du fleuve que nous désinfectons avec de l'eau de javel. »

CARE distribue des colis alimentaires et des biens de première nécessité dans la région de Mopti.

L'ONG CARE distribue des colis alimentaires en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial dans la région centre du pays. Des familles dans le besoin ont ainsi reçu du riz, des légumes secs, de l'huile végétale et des céréales enrichies. A terme, ce sont 28 000 personnes qui devraient bénéficier de cette aide dans la région de Mopti, l'une des zones les plus affectées par le conflit.

CARE a également fourni des biens de première nécessité tels que des moustiquaires, des savons, des ustensiles de cuisines, des couvertures et des matelas à 2 000 familles. 

Face à l'augmentation du nombre de réfugiés, CARE doit intensifier son aide. Pour ce faire, nous avons besoin de ressources supplémentaires.

Consulter

CARE travaille au Mali depuis 1975. L'équipe de CARE Mali est disponible pour tout commentaire.
CONTACT MEDIAS

Laury-Anne Bellessa
01 53 19 89 92