29 avril 2013

Tchad : Afflux de réfugiés de la République centrafricaine

Les récents bouleversements politiques en République centrafricaine ont forcé un nombre croissant de personnes à trouver refuge au Tchad voisin.

Des ressources limitées pour les réfugiés

Depuis le début du mois de mars, plus de 5 800 personnes ont quitté la Centrafrique pour se rendre dans le district de Sido au sud du Tchad, selon les données du HCR. Ces réfugiés rejoignent ainsi les 17 000 autres qui sont déjà dans la région depuis 2012.

« Leur récente arrivée accroît la pression sur les ressources disponibles dans les camps tchadiens situés près de la frontière centrafricaine », explique Bonaventure Wakara, directeur national de CARE au Tchad.

« À cause du manque de matériaux permettant de confectionner des abris, certains réfugiés ont passé près d'une semaine à dormir sous les arbres. Nous sommes de plus en plus préoccupés par l'approvisionnement en eau, les infrastructures sanitaires, la nourriture et la situation dans les écoles. »

CARE aide plus de 58 600 réfugiés au sud du Tchad

Les équipes de CARE au Tchad portent assistance à plus de 58 600 réfugiés au sud du pays et collaborent avec le HCR pour trouver la meilleure façon de répondre aux besoins des nouveaux réfugiés.

Le HCR a récemment installé près de 2 500 réfugiés au camp de Dosseye à Goré. Les organisations humanitaires, dont CARE, travaillent pour contrer les problèmes relatifs à l'hébergement, à l'eau, à l'assainissement, à l'hygiène, ainsi qu'à l'approvisionnement en nourriture. CARE a notamment participé à l'élaboration d'une stratégie commune en matière d'abris en distribuant des trousses de construction aux réfugiés.

Protéger les femmes

avril 2013 / OCHA

CARE a construit 27 latrines dans les camps de Maro et mène parallèlement des campagnes de sensibilisation à l'hygiène et à l'assainissement.

Un grand nombre de ces réfugiés étant des femmes chefs de familles, CARE s'assure de les protéger contre les risques de violence sexuelle et sexiste, à la fois dans et hors du camp.

CONTACT MEDIAS

Laury-Anne Bellessa
01 53 19 89 92