30 avril 2013

Soudan: nouveaux déplacements de populations et accroissement des besoins humanitaires.

Des milliers de personnes ont dû fuir leur maison à la recherche d'abris plus sûrs après la récente explosion de violences dans la région du Darfour au Soudan. Durant le premier trimestre 2013, près de 150 000 personnes se sont déplacées dans la région du Darfour et près de 50 000 se sont réfugiées au Tchad.

« Ces nouvelles familles déplacées ont besoin d'eau et de nourriture, d'abris et autres fournitures d'urgence. Les femmes et les enfants sont les plus affectés par ce conflit. Nous craignons également l'apparition de maladies », s'alarme Ivo Freijsen, directeur de CARE Soudan.

Ces nouveaux déplacements ajoutent une pression supplémentaire sur les moyens des organisations humanitaires qui assistent déjà plus de 1,4 million de personnes dans les camps au Darfour.

« CARE fournit de l'eau et des services d'hygiène dans les camps d'El Salaam et de Kalma, près de Nyala et aide les personnes qui se sont installées près des villes de Kass et Gereida.
Nous devons rapidement soutenir les camps pour permettre aux nouveaux arrivants d'avoir un accès aux services de base. Nous construisons actuellement des latrines, réparons les points d'accès à l'eau et distribuons des kits d'hygiène en parallèle de nos campagnes de sensibilisation », explique Ivo Freijsen.

« Les ONG telles que CARE se mobilisent pour trouver des fonds supplémentaires afin de pouvoir prendre en charge ces besoins croissants. »

CARE au Soudan

CARE mène des programmes dans les régions du Sud-Darfour et du Sud-Kordofan pour aider les familles déplacées. CARE aide également les communautés affectées par le conflit à restaurer leurs moyens de subsistance. Nos actions couvrent les champs suivants : eau et assainissement, éducation à l'hygiène, soins de santé primaires, nutrition et soutien aux moyens de subsistance.

CONTACT MEDIAS

Laury-Anne Bellessa
01 53 19 89 92