15 juillet 2013

Balkans : plus d'égalité entre les sexes et d'autonomie pour les femmes

Travailler avec la société civile dans les Balkans est essentiel pour favoriser le développement et la stabilité de cette région.

Le respect des droits des femmes et des filles est un pilier fondamental du développement pacifique des Balkans, conclut un récent rapport de CARE. Ce rapport se base sur le travail effectué par CARE au cours des sept dernières années en Bosnie-Herzégovine, en Croatie, au Kosovo, au Monténégro et en Serbie, en faveur de la lutte contre la pauvreté et de la marginalisation des minorités.

Travailler en partenariat avec la société civile

Ce rapport a démontré que la méthodologie de CARE basée sur un partenariat étroit avec la société civile a été un facteur clé d'un changement durable et positif.

Dans chacun des cinq pays de cette région, CARE soutient des organisations locales. Nombre d'entre elles travaillent avec des groupes marginalisés comme les Roms. Selon les résultats de ce rapport, les organisations locales ont gagné en force grâce au soutien et aux formations proposées par CARE. Cela est particulièrement vrai pour les organisations de femmes roms. Ces dernières ont été formées par CARE pour devenir des promotrices de changement.

« CARE nous a aidé à développer notre influence. Nous participons désormais à la rédaction de tous les documents stratégiques relatifs aux femmes roms dans le pays. Nous participons à des organismes consultatifs au plus haut niveau et contribuons à élaborer les recommandations faites au gouvernement », témoigne Djurdjica Ergic, coordinatrice du centre pour les femmes roms à Bibija en Serbie.

Renforcer l'égalité entre les femmes et les hommes

2013 / CARE Claudia Adolphs

Les violences à l'égard des femmes restent un obstacle majeur pour le développement des Balkans. Ce rapport explique l'action de CARE et ses partenaires contre la violence domestique et le trafic humain. CARE a ainsi contribué à des améliorations au niveau législatif. CARE a également permis de changer la manière dont les autorités locales luttent contre ces violences et soutiennent les victimes. Là encore, il est primordial de travailler au niveau communautaire pour réduire les risques de violences à l'égard des femmes.

« Il faut soutenir les femmes dans les Balkans. Mais l'égalité ne pourra être atteinte sans une implication volontaire des garçons et des hommes. Nous avons travaillé avec de jeunes hommes pour remettre en cause les attitudes sexistes qui sont véhiculées par ces sociétés », ajoute Felix Wolff, directeur régional de CARE aux Balkans.

L'impact global de CARE

  • CARE a soutenu et formé 60 organisations et 100 personnes. CARE a renforcé les relations entre la société civile et les différents gouvernements.
  • CARE a aidé 10 000 garçons et hommes et plus de 3 000 femmes et filles roms à remettre en cause les stéréotypes sexistes de leurs communautés et à favoriser des attitudes plus équitables et égalitaires à l'égard des femmes.
  • CARE a contribué à une participation accrue des femmes dans les décisions politiques, particulièrement au sein de la communauté Rom : 5 femmes roms se sont ainsi présentées lors d'élections locales en Bosnie-Herzégovine.

« Ce rapport montre clairement comment CARE peut contribuer à améliorer durablement la vie des gens et soutenir les sociétés pour qu'elles deviennent plus égalitaires et prospères. CARE cherche à communiquer ce savoir à d'autres agents du développement dans les Balkans. Mais malgré ces découvertes positives, il ne faut pas oublier qu'il y a encore beaucoup de choses à faire pour éradiquer la pauvreté dans cette région », conclut Felix Wolff.

CARE dans les Balkans

CARE travaille dans les Balkans depuis 1993 en aidant les victimes de la guerre et les réfugiés. CARE cherche désormais à consolider la paix et le développement de cette région. CARE soutient le développement d'activités économiques aux niveaux régional, la consolidation de la paix et la réconciliation entre les communautés, l'intégration des minorités et la création de meilleures opportunités pour les jeunes. CARE met l'accent sur les programmes à destination des femmes et des filles issues de milieux défavorisés.

CONTACT MEDIAS

Laury-Anne Bellessa
01 53 19 89 92
bellessa@carefrance.org