13 août 2013

Philippines : le typhon Utor ravage les cultures dans le Nord du pays.

Les équipes de CARE ont participé à la première évaluation des dégâts provoqués par le typhon Utor qui a traversé, hier lundi 12 août, le Nord de la Philippines.

Les équipes chargées d'effectuer une première estimation des besoins indiquent que les pertes ne sont pas aussi élevées que ce que l'on avait craint au départ. Le typhon et les bourrasques de vent soufflant jusqu'à 170 km/h ont fait un mort. 45 pêcheurs sont aujourd'hui encore portés disparus. Le nombre de personnes déplacées reste pour le moment peu élevé.

Le secteur agricole, en revanche, a subi des pertes considérables, notamment les cultures de maïs proches de la récolte. Selon les conseils locaux de réduction et de gestion des risques des provinces Isabela et Quirino, le typhon a détruit jusqu'à 100 % des cultures dans certaines zones.

Des évaluations rapides se poursuivent aujourd'hui dans des zones qui n'ont pas pu être atteintes hier du fait de nombreux glissements de terrain qui bloquent des routes principales et secondaires. Des équipes gouvernementales se chargent actuellement de rétablir l'accès à ces zones, notamment dans la région administrative de la Cordillera.

CARE participera également à une mission commune mandatée par le Département chargé de l'Aide humanitaire et de la protection des civils (ECHO) de la Commission européenne.

Dans les localités où CARE et ses partenaires développent des projets de réduction des risques de catastrophes, les comités et les instances gouvernementales locales ont pris des mesures afin de réduire les pertes - comme par exemple l'évacuation des populations - et mettent en œuvre les plans d'urgence villageois et municipaux.

CONTACT MEDIAS

Laury-Anne Bellessa
01 53 19 89 92
bellessa@carefrance.org