10 novembre 2013

On estime à 4,3 millions le nombre de personnes affectées par le typhon Haiyan, qui aurait fait plus de 10 000 morts aux Philippines.
Au Vietnam, plus de 500 000 personnes ont été évacuées en préparation de l'arrivée du typhon.

2013 © REUTERS/Erik De Castro
Tacloban, Philippines, 9 novembre 2013

Aux Philippines, CARE prévoit d'aider en urgence 30 000 familles sur les prochains mois. Dans l'immédiat, l'aide se concentrera sur les besoins immédiats des communautés touchées par la catastrophe : abris, eau, nourriture, avant d'aider les familles à reconstruire leurs vies.

« Nos équipes font état de scènes complètement dévastées. De nombreuses familles ont tout perdu : leurs proches, leurs maisons et leurs moyens de subsistance. De nombreuses zones dans les provinces de Leyte et Samar n'ont pas de nourriture, d'eau ni d'abris. Une aide d'urgence et des distributions de produits de première nécessité sont essentiels.», témoigne Celso Dulce, de CARE Philippines.

Le typhon Haiyan devrait toucher le Vietnam lundi matin (heure du Vietnam).

« Au Vietnam, plus de 500 000 personnes ont été évacuées. Nous travaillons en étroite collaboration avec le gouvernement et ses partenaires afin d'évaluer l'impact du typhon et de délivrer une aide d'urgence si nécessaire. », déclare Claudia Futterknecht, directrice de CARE Vietnam.

CARE est présente aux Philippines depuis 1949, et mène des programmes de prévention des risques de catastrophes. CARE y est intervenu en urgence lors des typhons Bopha (2012) et Ketsana (2009).

CARE travaille au Vietnam depuis 1989 et met en œuvre des programmes de développement pour les communautés les plus vulnérables.