06 janvier 2014

CARE France a 30 ans : témoignage de Yen Nguyen Thi, responsable programme chez CARE Vietnam

À l'occasion des 30 ans de CARE France, nous vous proposons de découvrir ceux qui font et soutiennent CARE France. Aujourd'hui, découvrez le témoignage de Yen Nguyen Thi, responsable programme "changement climatique et la réduction des risques de catastrophes" chez CARE Vietnam.

Quels sont les principaux programmes menés par CARE Vietnam ?

Nous promouvons des moyens d'existence équitables pour les minorités ethniques vivant dans des régions reculées, les personnes marginalisées en particulier les femmes ainsi que les populations côtières. Pour cela, nous avons développé des programmes de lutte contre les effets du changement climatique qui détruisent les sources de revenus de certaines communautés.

Il faut savoir qu'environ 3 tempêtes tropicales touchent les côtes vietnamiennes chaque année. Il y a parfois des victimes. Cela endommage systématiquement les digues et les propriétés. Les rizières et les puits sont également inondés d'eau salée. Notre objectif est de minimiser l'impact de telles catastrophes.

Quelles sont les points forts de CARE dans la mise en place de ces programmes ?

Nous avons des décennies d'expérience dans la gestion des ressources naturelles et la réduction des risques de catastrophes. Cela nous a permis de développer des outils qui ont fait leurs preuves et qui reposent sur l'implication des communautés.

Nos actions sont renforcées par une approche régionale. Le réseau CARE est notamment présent au Vietnam, au Cambodge, au Laos et en Thaïlande. Nous coopérons sur des initiatives de restauration des écosystèmes ou de gestion des ressources en eau.

Un autre de nos points forts est la coordination avec d'autres ONG. Cela renforce notre légitimité pour dialoguer avec les autorités locales et les acteurs politiques.

Quelles sont les priorités pour 2014 ?

Nous ne pouvons ignorer la vulnérabilité des milieux urbains face au changement climatique. C'est pourquoi, dans les années à venir, nous envisageons d'y mener des recherches et des interventions en matière de réduction des risques de catastrophe et d'adaptation au changement climatique. Nous voulons également développer des partenariats stratégiques avec la société civile, des instituts de recherche et davantage de bailleurs privés.

Comment CARE France est impliquée dans cette région ?

CARE France nous apporte une expertise technique. CARE France nous a également aidé dans notre recherche de financements privés. Ainsi, depuis 2011, AXA soutient un projet qui a démarré en 1997 dans la province de Thanh Hoa. Nous travaillons auprès de 11 389 habitants pour renforcer les méthodes de gestion des risques de catastrophes grâce à une meilleure planification. Ce projet s'appuie notamment sur le reboisement de la mangrove. Cela est absolument primordial car nous savons qu'une barrière de mangroves d'une longueur de 200 m peut réduire de 75% la puissance des vagues lors de leur arrivée sur la côte. Les mangroves jouent ainsi le rôle de barrière vivante contre la tempête.

Découvrez le projet mené dans la province de Thanh Hoa. Vidéo réalisée en octobre 2013