13 janvier 2014

Malawi :  des potagers dans les arrière-cours pour nourrir les communautés

Pour Francis Banda et son épouse Elinala, nourrir leurs six enfants était un luxe, jusqu'à ce qu'un programme de CARE vienne à changer la situation.

Pour Francis Banda et son épouse Elinala, nourrir leurs six enfants était un luxe, jusqu'à ce qu'un programme de CARE vienne à changer la situation.

Dans leur petit village de Tupa, au centre du Malawi, les légumes frais sont chers et difficiles à trouver.

« Parfois, nous nous passions du plat principal », explique Francis.
L'association humanitaire CARE est présente au Malawi

Tout ceci a changé depuis que CARE a lancé son projet Maziko dans la région. Cette initiative vise à améliorer la santé et la nutrition dans les zones où la malnutrition fait rage, en encourageant le développement de jardins potagers et la protection des sources d'eau potable.

Francis affirme que le fait de cultiver leurs propres sources de nourriture a eu un impact extrêmement positif sur les familles.

« Maintenant, nous mangeons nos propres légumes. Et c'est aussi très rentable », dit-il. Ce qu'ils ont appris leur a en effet permis de démarrer leur entreprise. « Nous vendons à nos voisins le surplus de légumes que nous cultivons », explique Francis.

À présent, non seulement peuvent-ils nourrir leurs enfants, mais ils peuvent en faire autant pour leur communauté.