29 janvier 2014

Soudan du Sud : CARE espère que le cessez-le-feu lui permettra d'atteindre les populations dans le besoin

Le 23 janvier 2014, un accord de cessez-le-feu était signé au Soudan du Sud. L'ONG CARE espère que cette trêve lui permettra d'atteindre les centaines de milliers de personnes qui ont désespérément besoin d'aide.

Les tensions ont fait de nombreuses victimes et causé des déplacements de population

Les affrontements ont éclaté dans le pays le 15 décembre 2013. Ces tensions, au cours de ces cinq dernières semaines, ont fait plusieurs milliers de victimes et ont causé les déplacements de près de 500 000 personnes à l'intérieur du pays. Au moins 86 000 personnes ont également fui vers les pays voisins.

« Il y a encore environ 500 000 personnes qui ont été déplacées dans tout le pays. Nombre d'entre elles sont épuisées, traumatisées et n'ont que peu de nourriture et d'eau pour vivre. Beaucoup ont encore trop peur de rentrer, et vu l'ampleur des dégâts causés, elles n'auront peut-être plus de maison » explique Aimee Ansari, directeur pays de CARE au Soudan du Sud.

L'intervention de CARE

Soudan du Sud. CARE espère que le cessez-le-feu lui permettra d'atteindre les populations dans le besoin
CARE
Les femmes et les enfants sont particulièrement vulnérables

CARE évalue la situation humanitaire et apporte une aide aux familles dans le besoin, en portant une attention particulière aux femmes et aux filles. La grande majorité des réfugiés et des personnes déplacées à l'intérieur du pays sont des femmes ayant souvent dû fuir avec leurs enfants alors que leurs maris sont restés.

Dès que la situation le permettra, CARE sera en mesure d'étendre ses programmes d'aide aux personnes affectées par les violences, au Soudan du Sud et dans les pays voisins : Ouganda, Ethiopie, Kenya ou Soudan. L'Ouganda est le premier pays d'accueil avec plus de 59 000 réfugiés.

Les réfugiés ont besoin d'avoir accès à l'eau potable et à l'assainissement. Il s'agit également de leur fournir de la nourriture, des logements, de la nourriture et des articles ménagers.

CARE soutient plus de 50 établissements de santé et dont beaucoup sont restés ouverts malgré les récentes violences, fournissant des services médicaux dans certaines des zones les plus touchées du pays.

LES PROGRAMMES DE CARE SOUDAN du SUD

Présente depuis 1993 dans cette région, CARE mène actuellement des programmes dans les Etats de Jonglei, Upper Nile et Unity pour permettre aux populations d'accéder à des services de base en termes de santé, d'eau et assainissement. CARE met également en œuvre des programmes pour développer les moyens de subsistance des populations et sensibiliser contre les violences. CARE intervient auprès de 500 000 personnes.