19 février 2014

Taxe sur les transactions financières : des déclarations décevantes.

L'entretien du 19 février entre François Hollande et Angela Merkel sur la TTF s'est révélé décevant.

Onze pays de l'Union européenne, dont la France, vont discuter dans les prochaines semaines de la mise en place d'une taxe sur les transactions financières (TTF). Une taxe de 0,01% à 0,1% appliquée au secteur financier européen lutterait contre une spéculation excessive et permettrait de consacrer jusqu'à 37 milliards d'euros par an à des actions de solidarité internationale, notamment la lutte contre le changement climatique.

Une coalition d'ONG dont font partie CARE France, Oxfam France, AIDES et ATTAC, défendent ce principe depuis 2010. En milieu de semaine dernière, plus de 280 ONG et des milliers de citoyens européens avaient appelé François Hollande et Angela Merkel à faire une proposition commune pour la mise en place de cette taxe. Mais ces derniers se sont contentés d'annonces concernant leur volonté d'«avancer à un rythme soutenu» et «d'aboutir avant les élections européennes». Les deux gouvernements n'ont donc pas pu s'accorder sur des modalités précises.

Moins de 100 jours avant les élections européennes, CARE France et ses partenaires continueront de se mobiliser pour que François Hollande porte une TTF ambitieuse et solidaire !