02 avril 2014

Soudan du Sud : un million de personnes déplacées en trois mois

Plus de 800 000 personnes ont été déplacées par les violences qui ont éclaté le 15 décembre 2013 au Sud Soudan.Plus de 250 000 personnes ont également fui dans les pays voisins. La poursuite des violences et le manque de financements internationaux compliquent l'action des organisations humanitaires.

4,9 millions de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire soit 40% de la population

« Le nombre de personnes coupées de toute forme d'aide est très préoccupant. Le contexte est instable et l'interruption des activités agricoles risque de provoquer une crise alimentaire majeure. 7 millions de personnes sont déjà menacées par la faim », déclare Aimee Ansari, directrice de CARE au Soudan du Sud.

Les conditions de vie des déplacés sont très précaires. La quasi-totalité vit dans des abris de fortune avec un accès extrêmement limité à l'eau, aux infrastructures sanitaires et médicales.

« Ces gens sont exténués et traumatisés. Les tensions ethniques et les violences qui se poursuivent les dissuadent de rentrer chez eux. La plupart n'ont d'ailleurs plus de maison », explique Aimee Ansari.

La situation des réfugiés est également difficile. La majorité d'entre eux sont des femmes et des enfants dont les besoins sont urgents : nourriture, abri, eau, infrastructures sanitaires, services médicaux. Pourtant, les Nations Unies ont déclaré que plus de la moitié ne bénéficie pas d'aide humanitaire. Cela est notamment dû au manque de financements internationaux. Aujourd'hui, les Etats ne se sont engagés à fournir que 30% des fonds requis par l'ONU.

L'action de CARE

Présente depuis 1993 dans cette région, l'ONG CARE Soudan du Sud mène des programmes dans les Etats de Jonglei, du Nil supérieur et Unité. CARE soutient par exemple près de 50 centres de santé. CARE assiste également les déplacés et les communautés hôtes par des distributions et des programmes de santé.

En Ouganda, CARE assiste une partie des 60 000 réfugiés en facilitant l'accès à l'eau potable, aux infrastructures sanitaires et en menant des distributions de kits hygiène, d'abris et de nourriture.

Contact médias

Laury-Anne Bellessa, 01 53 19 89 92, bellessa@carefrance.org