06 mai 2014

Philippines : 6 mois après le passage du typhon Haiyan, CARE aide les populations à reconstruire leurs habitations et à rétablir leurs moyens de subsistance

Six mois après que le super typhon Haiyan a frappé le centre des Philippines, l'organisation humanitaire CARE craint que les survivants ne soient toujours confrontés à des obstacles de taille, notamment sur certains aspects relatifs aux habitations et aux moyens de subsistance.

Philippines. 6 mois après le passage du typhon Haiyan, CARE aide les populations à reconstruire leurs habitations
CARE

Reconstruire les habitations détruites par le typhon

Dès le lendemain de la catastrophe, CARE a répondu activement aux besoins importants en termes d'habitation, en fournissant dans un premier temps du matériel pour la construction d'abris d'urgence tel que des bâches, ainsi que des biens non alimentaires pendant les premiers mois, décisifs, qui ont suivi la catastrophe.

En janvier 2014, CARE a distribué des kits de réparation ou de renforcement des maisons à 12 255 familles — soit 55 307 personnes — parmi les plus vulnérables, vivant dans des régions isolées des îles de Leyte et de Panay.

L'intervention de CARE a ainsi permis aux victimes du typhon de reconstruire leurs habitations. Grâce à une aide financière en espèces et au kit de réparation pour les habitations, comprenant des matériaux de construction tels que de la tôle ondulée, des clous, un marteau, des panneaux en aluminium, ainsi que d'autres articles, les bénéficiaires ont pu ériger les fondations de leur maison et construire une toiture selon des techniques de reconstruction plus sûres.

« Des progrès notables ont été accomplis pour assurer la transition entre l'urgence et la première phase de réhabilitation. Cependant, encore trop de familles situées dans les régions les plus affectées continuent de vivre dans des abris de fortune, alors que nombre de ceux qui ont commencé à reconstruire ou à réparer leurs habitations doivent encore terminer ce travail », explique Lex Kassenberg, directeur de CARE Philippines.

Selon les estimations, environ 2 millions de personnes n'ont toujours pas d'habitation durable et restent vulnérables, d'autant plus que la prochaine saison des typhons est prévue pour le mois prochain.

Rétablir les moyens de subsistance des populations affectées

Au cours de ces trois derniers mois, des familles affectées ont cependant dû faire face à la double charge de la reconstruction de leur maison, souvent entièrement détruite, et du rétablissement de leurs moyens de subsistance en parallèle, ce qui les a inévitablement épuisés.

« Travailler simultanément sur des programmes de construction d'habitation et de rétablissement des moyens de subsistance permettra à CARE d'aider au renforcement à la pérennisation du processus de réhabilitation des victimes », affirme Lex Kassenberg.

Afin d'alléger ce double fardeau, CARE concentre ses efforts sur les programmes de rétablissement anticipé des moyens de subsistance au cours des semaines et des mois à venir.

Ainsi, CARE étend son programme de construction de logements et fournit une aide financière supplémentaire en espèces aux familles les plus vulnérables afin qu'elles puissent acheter les matériaux dont elles ont besoin, tels que du bois de construction, pour finir de construire leur logement, mais également de rétablir leurs moyens de subsistance détruits par le typhon, ou bien de se lancer dans de nouvelles activités génératrices de revenus. 25 000 familles, dans les régions de Leyte, de Samar et de Panay bénéficient de cette aide s'élevant à 68 dollars - soit 49 euros.

CARE est venue en aide à plus de 300 000 personnes

De la distribution alimentaire pendant la phase d'urgence à ses programmes de construction d'abris et de rétablissement des moyens de subsistance, CARE est jusqu'à présent venu en aide à plus de 300 000 bénéficiaires dans près de 65 000 familles des îles de Leyte, de Samar et de Panay, dépassant ainsi son objectif initial de 200 000 bénéficiaires.

CARE s'est engagé dans la réponse au typhon Haiyan pour les mois et les années à venir afin d'aider à reconstruire la vie des populations.

Contacts médias

Laury-Anne Bellessa - Chargée des relations médias - CARE France : 01 53 19 89 92 / bellessa@carefrance.org
Winnie Aguilar - Responsable de la communication - CARE Philippines : +63 917 510 8093 / winnie.aguilar@care.org

CARE aux Philippines

CARE travaille aux Philippines depuis 1949 aidant les communautés à se préparer aux catastrophes naturelles et intervenant en urgence lors de crises. CARE était déjà intervenu suite au passage des typhons Bopha (2012) et Ketsana (2009).