10 octobre 2014

Gaza : La faible participation des femmes aux processus de paix et de reconstruction constitue un frein

Assurer une plus grande participation des femmes palestiniennes au processus de résolution pacifique du conflit israélo-palestinien est essentiel pour garantir un développement durable à Gaza, selon l'organisation humanitaire CARE.

CARE exhorte les organisateurs et co-présidents de la conférence internationale des donateurs pour la reconstruction de la bande de Gaza qui se tiendra au Caire et le Gouvernement d'union palestinien à assurer la participation et l'implication pleine et entière des femmes à la fois lors de la conférence mais également dans le processus de reconstruction de Gaza, en accord avec la résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

« La participation des femmes est un droit qui doit être respecté pour leur permettre d'exprimer leurs préoccupations, de partager leurs savoirs et idées sur la manière dont leurs communautés peuvent s'engager sur le chemin de la paix et d'un développement durable. Au vu de tous les efforts internationaux entrepris pour résoudre le conflit, il est temps que le rôle des femmes soit valorisé », affirme René Celaya, Directeur de CARE à Gaza.

Alors que les plans pour la reconstruction de Gaza se dessinent, la participation des femmes doit être prise en compte comme un facteur clé et intégrée dès le début. La guerre touche les femmes, les hommes, les garçons et les filles de manière très différente. La récente crise et les impacts à long terme du conflit conjugués aux dynamiques sociales traditionnelles réduisent la place que les femmes peuvent occuper dans l'espace social. Cela a des conséquences négatives sur la santé des femmes et renforce leur vulnérabilité notamment face aux violences.

Il est nécessaire de résoudre ces problématiques, spécifiquement en les intégrant aux processus de réflexion et d'action. Les femmes doivent être partie prenante de la reconstruction et leurs voix entendues afin d'identifier à la fois les domaines d'action prioritaires, de contribuer à la mise en œuvre des programmes, et au suivi et à l'évaluation des progrès réalisés.

CARE recommande au Gouvernement d'union palestinien1 et aux bailleurs de s'unir pour soutenir davantage les organisations de la société civile visant à renforcer les rôles sociaux, économiques et politiques des femmes en Palestine en général, et dans la reconstruction de Gaza en particulier.

« Le Plan national de redressement et de reconstruction de Gaza » mené par le Gouvernement d'union palestinien reconnaît le rôle économique et l'importance des femmes et des jeunes dans la reconstruction en notant que « le Gouvernement mettra en œuvre une série d'actions sous l'égide de son Programme de Soutien à l'Agriculture. Ces actions fourniront une assistance aux petits exploitants et aux ménages qui ont subi les bombardements. Le Programme de soutien à l'agriculture sera une source de sécurité économique pour les femmes et les jeunes ».
En accord avec la résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur la reconnaissance « des besoins particuliers des femmes et des petites filles lors du rapatriement et de la réinstallation et en vue du relèvement, de la réinsertion et de la reconstruction après les conflits », le Plan national du Gouvernement d'union palestinien s'attaque aux risques particuliers encourus par les femmes dans une situation de post-conflit en déclarant à la section 4.1.1 que «la protection des femmes vis-à-vis des risques de violences basées sur le genre sera renforcée à travers différentes actions, et notamment par le biais d'une évaluation rapide comprenant une cartographie des services accessibles pour les femmes et les filles. Un renforcement des moyens de protection sera également assuré (par exemple la mise en place d'endroits sûrs, de comités de protection et de systèmes de référencement) ainsi que des actions de sensibilisation à destination des femmes et de leurs communautés sur les violences basées sur le genre et les services spécialisés qui existent ».

CARE Cisjordanie et Gaza

CARE travaille avec des partenaires locaux à Gaza pour fournir des services médicaux d'urgence à l'aide de cliniques mobiles (y compris pour les femmes enceintes), pour distribuer des kits d'hygiène et assurer la coordination des informations de sécurité pour les organisations d'aide humanitaire. En termes de reconstruction, CARE accompagne les populations dans le développement de nouveaux moyens de subsistance. Les programmes de CARE sur le long terme soutiennent le développement économique et l'égalité des genres en fournissant des moyens de subsistance durables, tout en apportant une attention particulière aux femmes et aux jeunes.

Contact Médias

Laury-Anne Bellessa - bellessa@carefrance.org - 01 53 19 89 92