07 décembre 2014

Philippines : CARE prête à apporter de l'aide aux victimes du Typhon Hagupit

L'ONG internationale CARE, présente aux Philippines depuis 1949, se prépare à apporter une aide d'urgence aux victimes du typhon Hagupit. Alors que le typhon poursuit sa course vers l'ouest des Philippines, les forts vents (près de 200 km/h) et les intenses pluies ont déjà détruit des habitations et des cultures agricoles.

L'ONG CARE vient en aide aux victimes du typhon Hagupit
2014 / ACCORD

CARE surveille actuellement l'avancée du typhon Hagupit.

Nos équipes sur le terrain et à Manille travaillent avec les autorités locales et les ONG afin d'évaluer les dégâts et d'organiser l'acheminement d'une aide humanitaire dans les zones frappées par le typhon Hagupit.

Les populations qui ont été évacuées ont d'ores et déjà besoin d'eau et de nourriture, selon notre partenaire local ACCORD présent notamment à Tacloban.

« Avant l'arrivée du typhon, nos équipes présentes dans les îles de Leyte et Samar ont aidé les habitants à se préparer au passage d'Hagupit. Si les populations et les autorités étaient mieux préparées, beaucoup de familles affectées par le typhon Haiyan l'année dernière étaient très inquiètes de cette nouvelle menace », explique Emmanuel Lan Chun Yang, coordinateur des urgences pour la région Asie de l'ONG CARE.

L'ONU avait estimé que la reconstruction des régions dévastées par Haiyan prendrait une décennie.

« Le passage d'Hagupit est un nouveau coup dur pour les populations philippines. Elles sont frappées chaque année par une vingtaine de typhons, dont l'intensité est renforcée par le changement climatique. Il est urgent que la communauté internationale, réunie actuellement pour le Sommet de l'ONU sur le climat, s'engage contre les dérèglements climatiques et l'engrenage de la pauvreté qu'ils provoquent. Des millions de personnes, que ce soit en Asie du Sud-Est, le long des frontières sahariennes ou en Amérique Centrale, sont prisonnières d'un cycle sans fin : à chaque catastrophe, ils perdent leurs biens ou les bradent afin de survivre », déclare Philippe Lévêque, directeur de CARE France.
Contacts medias :
CARE aux Philippines

CARE travaille aux Philippines depuis 1949 aidant les communautés à se préparer aux catastrophes naturelles et intervenant en urgence lors de crises.

Après le passage du typhon Haiyan, CARE a soutenu plus de 300 000 personnes dans les îles de Leyte, de Samar et de Panay. CARE a apporté une aide alimentaire d'urgence puis a aidé les populations à reconstruire leurs maisons et à retrouver des activités génératrices de revenus.