18 décembre 2014

Ebola : CARE lutte pour empêcher la propagation du virus en Afrique de l'Ouest

Alors que les efforts se poursuivent pour contenir l'épidémie mortelle d'Ebola en Afrique de l'Ouest, CARE renforce son intervention pour empêcher que le virus ne se propage au Mali et en Côte d'Ivoire.

L'ONG humanitaire CARE lutte contre la propagation du virus Ebola
2014 CARE / Alex Keimbe

Prévenir les comportements à risque au Mali

CARE aide les communautés rurales à prévenir tout comportement à risque qui pourrait favoriser la propagation d'Ebola au Mali

Depuis la confirmation de nouveaux cas au Mali, CARE sensibilise les populations les plus vulnérables aux symptômes et dangers du virus Ebola. Les équipes de CARE dispensent notamment des conseils sur l'hygiène et informent des procédures de signalement des cas et de demande de traitement.

« Pour le Mali, il s'agit d'un point critique dans l'endiguement du virus Ebola. Il est essentiel que les populations reçoivent des messages précis provenant d'une source fiable, afin d'éviter que de fausses croyances se répandent à propos du virus », déclare Yawo Douvon, directeur de CARE au Mali.

Aucun cas n'a été déclaré en Côte d'Ivoire

CARE mène des campagnes de sensibilisation aux symptômes du virus Ebola au sein des communautés cacaotières de l'ouest du pays.

« Les Ivoiriens savent combien Ebola serait catastrophique pour leurs vies et leurs moyens de subsistance. Il est crucial de communiquer activement sur Ebola afin de s'assurer que la Côte d'Ivoire ne soit pas le prochain pays d'Afrique de l'Ouest à être victime de cette épidémie », déclare Balla Sidibe, directeur de CARE en Côte d'Ivoire.

La Côte d'Ivoire étant l'un des principaux producteurs de cacao au monde, les moyens de subsistance des populations risquent d'être sévèrement impactés en cas d'épidémie.