19 décembre 2014

Il y a dix ans, un terrible tsunami a frappé l'Asie du Sud-Est, causant près de 228 000 décès. Plus de 4 millions de personnes ont été affectées par cette catastrophe. CARE a pu aider plus d'1,3 million d'entre elles.

L'ONG CARE est intervenu après le tsunami.
2014 / CARE

Les équipes de CARE sont récemment retournées à Aceh en Indonésie, zone la plus touchée par le tsunami. Elles ont rencontré des communautés en pleine reconstruction, capables de surmonter la tragédie, malgré la perte douloureuse de leurs proches.

« Il est extraordinaire de voir tous les changements accomplis depuis le tsunami, assure Ibu Sinarti, sage-femme gravement blessée il y a dix ans. Les choses sont revenues à la normale et parfois, comme dans cette clinique, elles sont même mieux qu'avant. Tout le monde ici a été aidé d'une façon ou d'une autre. Le monde nous est venu en aide et nous nous sommes mutuellement aidés ».

10 ans plus tard, les leçons tirées de cette réponse humanitaire continuent d'influencer et d'améliorer les interventions d'urgence des ONG.

« Ce tsunami a marqué un tournant au sein de la communauté humanitaire internationale. Jamais une catastrophe naturelle n'avait suscité une telle réponse d'urgence. Le monde a aidé les pays touchés à se reconstruire avec succès, ce qui a modifié durablement notre façon d'intervenir et d'anticiper les crises », a déclaré Sally Austin, Responsable des urgences pour CARE international, qui a travaillé en Indonésie en tant que Directrice de la réponse au tsunami.

Depuis le tsunami, le monde a fait face à dix ans de catastrophes : naturelles, comme le séisme haïtien de 2010 ; résultant d'un conflit, telles que les crises persistantes au Soudan du Sud et en Syrie ; ou encore épidémiologiques, comme le virus Ebola en Afrique de l'Ouest.

CARE remercie tous ses donateurs pour leur soutien suite à ce terrible événement !