30 décembre 2014

Kenya : comment les humanitaires utilisent la technologie mobile dans le camp de Dadaab ?

Les nouvelles technologies jouent un rôle croissant dans les réponses humanitaires. CARE Kenya s'en sert pour gérer l'approvisionnement en eau dans les cinq camps de réfugiés de Dadaab au Kenya et garantir la sécurité du personnel de CARE.

L'ONG CARE vient en aide aux réfugiés du camp de Dadaab
2014 / CARE

La création d'une carte interactive des points d'eau de Dadaab

Dans les camps de réfugiés de Dadaab, CARE coordonne des services essentiels dont l'approvisionnement en eau à plus de 470 000 réfugiés.

Pour garantir un accès minimum à 20 litres d'eau par jour aux réfugiés, les réserves d'eau font l'objet d'un suivi et d'une maintenance quotidiens. Mais la dégradation de la situation sécuritaire et l'enlèvement de plusieurs agents humanitaires ont forcé CARE à réduire ses effectifs et leurs déplacements.

L'ONG CARE vient en aide aux réfugiés du camp de Dadaab
2014 / CARE

L'ONG CARE s'est appuyée sur les nouvelles technologies pour assurer la gestion des réserves d'eau.

À l'aide d'un système d'information géographique (SIG), CARE a développé une carte interactive qui permet de visualiser des informations détaillées sur les bornes fontaines, les forages, les réservoirs, les réseaux d'adduction d'eau, ainsi que les latrines situés dans les camps de Dagahaley, Ifo et Hagadera.

Ce sont des représentants communautaires, formés à la collecte de données GPS par le personnel de CARE Kenya, qui envoient ces informations grâce à des téléphones portables. Des caméras sont également utilisées pour transmettre des informations aux bureaux locaux. L'intégration de l'ensemble de ces données sur la carte interactive permet de repérer les points d'eau qui fonctionnent ou ceux qui nécessitent une opération de maintenance.

Ce système a permis à CARE de concentrer ses efforts sur les points d'eau qui ne fonctionnent pas correctement, réduisant l'exposition du personnel tout en assurant la fourniture d'une aide humanitaire essentielle aux populations.

Les atouts de l'utilisation de la technologie mobile

La technologie mobile est devenue un outil innovant et efficace pour les humanitaires.

Elle est de plus en plus utilisée pour améliorer l'efficacité dans les opérations humanitaires, résoudre les difficultés de gestion à distance et renforcer les capacités des communautés, tout en les encourageant à prendre part à la fourniture des services humanitaires.

Le développement de l'utilisation de ces technologies nécessite un investissement financier et le renforcement de nouvelles compétences chez le personnel des ONG afin de s'assurer que les informations rassemblées sont exactes et entrées correctement dans les applications.

La valeur-ajoutée des technologies ne remplacera cependant pas le contact direct entre le personnel des ONG et les bénéficiaires, qui permet notamment de recevoir leurs commentaires et avis sur les projets mis en place.