25 février 2019

Yémen : un appel de fonds record de l’ONU alors que la situation humanitaire se dégrade

La troisième conférence des bailleurs pour le Yémen débute ce mardi 26 février à Genève. L’ONU lance un appel de fonds historique de 4,2 milliards USD pour la réponse humanitaire dans ce pays ravagé par quatre ans de guerre. CARE alerte sur une situation qui continue de se dégrader. Les humanitaires sur place sont horrifiés et épuisés. 

Après presque quatre années de conflit, le Yémen est en proie à une tragédie humanitaire : plus de 24 millions de personnes ont besoin d'une aide d'urgence, soit 80% de la population du pays, et des dizaines de milliers de civils ont été tués. La menace de la famine et du choléra est quasi permanente.

Nos équipes sur place lancent l’alerte :

« Les frappes aériennes et les attaques au sol ont augmenté de manière préoccupante au cours des dernières semaines, et ce dans tout le pays. Au mois de janvier, 100 civils ont été tués lors de ces attaques qui détruisent maisons, fermes, marchés et mosquées. L'espoir né suite à l’accord de cessez-le-feu, signé en Suède au mois de décembre, disparait petit à petit.

Chaque mois, nous aidons des millions de personnes à survivre. Nous sommes horrifiés et épuisés par l’ampleur des besoins. La situation économique ne s’améliore pas et des millions de familles n’ont aucun revenu. La communauté internationale doit apporter un soutien financier et s’engager en faveur d’une action politique pour mettre fin aux hostilités. Si cette guerre dure plus longtemps, c’est une génération entière qui sera sacrifiée et c’est un pays entier qui n'aura plus de perspectives d'un avenir meilleur », explique Johann Mooji, directeur de CARE au Yémen.

Contact médias

Des représentants de CARE au Yémen participent à la conférence des bailleurs de Genève. Nos porte-paroles au Yémen sont disponibles pour des interviews.

Contactez Laury-Anne Bellessa CARE France : bellessa@carefrance.org , 07 86 00 42 75. 

A propos de CARE

Fondé en 1945, CARE est l'un des plus grands réseaux d'aide humanitaire au monde, apolitique et non confessionnel. 

CARE travaille au Yémen depuis 1992 et continue d’apporter une aide humanitaire dans les circonstances actuelles, extrêmement difficiles. CARE aide actuellement un million de personnes tous les mois notamment à travers des distributions de nourriture et de kits d’hygiène, un soutien financier notamment pour la création d’activités génératrices de revenus, l’accès à l'eau potable et la réhabilitation de latrines. CARE soutient également les femmes et lutte contre les violences sexistes.