Népal

Népal : Formation à des techniques de construction durables et parasismiques

Fiche projet

Début : septembre 2015
Fin : mai 2016
Localisation : Districts de Dhading, Gorkha et Sindhupalchowk
Budget : 220 000 €
Financé par : Fondation Hermès et Hermès Entreprise
Bénéficiaires : 3000 foyers et 1 507 artisans*

Au Népal, CARE intervient dans les districts de Dhading, Gorkha et Sindhupalchowk. Alors que de nombreux foyers ont été détruits suite au séisme d’avril 2015, CARE forme les communautés impactées à des méthodes de construction durables et résistantes aux tremblements de terre.

Contexte

Le séisme qui a touché le Népal en avril 2015 a détruit de nombreuses habitations. En novembre 2015, six mois après le désastre, 2,8 millions de Népalais vivaient toujours dans des abris de fortune.

Les communautés rurales sont particulièrement touchées à cause du manque d’accès aux matériaux et aux techniques de construction durables. La plupart des maisons sont reconstruites à partir de pierre et de terre, suivant des méthodes traditionnelles non adaptées aux futurs risques de catastrophes naturelles.

Suite au séisme CARE a répondu aux besoins immédiats des populations par la distribution d’abris d’urgence. Aujourd’hui, nos équipes forment les communautés affectées à la construction d’habitats durables.

Objectifs

Objectif général : Améliorer l’accès aux techniques et aux outils nécessaires à la construction d’habitations durables et résistantes aux séismes, pour les hommes et les femmes.

Objectif spécifique : Institutionnaliser ces savoirs et ces pratiques à travers l’établissement de centres de ressources et par la formation et mobilisation d’artisans locaux.

Activités

Résultat 1 : délivrer des formations sur des techniques de construction résistantes ;

Résultat 2 : mener des actions de sensibilisation au sein des communautés ;

Résultat 3 : former des artisans locaux aux techniques de construction adaptées aux chocs sismiques.

* Bénéficiaires

  • Sensibilisation et formation auprès de 3000 foyers (les activités de sensibilisation concernent 5 000 personnes)
  • 7 personnes seront formées afin de devenir maître-formateur
  • 1500 artisans locaux seront formés ou semi-formés