Philippines

Philippines : Aider les communautés affectées par le typhon Haiyan à retrouver leurs moyens de subsistance

Fiche projet

Début : octobre 2015
Fin : décembre 2016
Localisation : Province de Leyte
Budget : 109 918 €
Partenaires locaux : 5 entreprises communautaires
Financé par : Fonds marketing
Bénéficiaires : 500 foyers soit 2500 personnes

En novembre 2013, les régions Est et Ouest des Philippines ont été fortement impactées par les vents à 235 km/h et les fortes précipitations qui ont accompagné le typhon Haiyan. CARE aide les populations les plus vulnérables à retrouver leurs moyens de subsistance et à renforcer leurs capacités de résilience grâce à la création d’entreprises communautaires familiales.

Contexte

Les populations rurales ont été particulièrement touchées par me typhon et de nombreux foyers ont perdu leurs sources de revenus et leurs moyens de subsistance.

Le gouvernement philippin estime que 16,1 millions de personnes ont été affectées par le typhon Haiyan en novembre 2013.

Dans les milieux ruraux, particulièrement vulnérables, 5,9 millions de travailleurs ont été impactés par cette catastrophe, dont 2,6 millions ont été identifiés comme particulièrement vulnérables. De plus, 450 000 pêcheurs et fermiers ont perdu leurs moyens de subsistance.

Grâce à la création de 10 entreprises communautaires, CARE va permettre à 500 foyers de la province de Leyte de retrouver leurs moyens de subsistance et d’accroître leurs capacités de résilience.

Objectifs

Aider les communautés les plus affectées par le typhon Haiyan à recouvrer leurs moyens de subsistance et renforcent leurs capacités de résilience.

Activités

CARE créera 10 entreprises communautaires familiales. Celles-ci permettront :

  • d’augmenter et de diversifier les sources de revenu des foyers les plus vulnérables ;
  • de créer des opportunités d’emploi durables pour les foyers les plus vulnérables ;
  • de fournir des services et équipements pour la subsistance des foyers les plus vulnérables ;
  • de mettre en place des projets permettant de minimiser les impacts des désastres naturels ;
  • d’apporter une aide financière (subventions) à des organisations de femmes et autres organisations à base communautaire locales.