Liban

Liban : amélioration de l'accès à l'eau potable et du recyclage des déchets

Fiche projet

Début : octobre 2015
Fin : septembre 2017
Localisation : Saida, Ghazieh, Loubiyeh et Bissariyeh
Budget : 2 345 382 €
Partenaires locaux : SLWE (service public libanais chargé de la distribution de l'eau), Union des municipalités de Zahrani, Municipalités de Ghaziyeh, Loubiyeh et Bissariyeh
Financé par : DEVCO / Alter & Care / Mairie de Paris / Aktion Deutschland Hilft - ADH / AXA / BNP Paribas
Bénéficiaires : 101 000 bénéficiaires dont 21 000 réfugiés syriens et 80 000 libanais parmi la population d'accueil

CARE a mené une intervention d'urgence au Liban en 2006 et 2007 puis a répondu aux impacts de la crise syrienne dans le pays dès le début de l'année 2013. Les activités de CARE au Liban visent à assurer aux plus vulnérables (réfugiés syriens et populations hôtes) un accès à des services sanitaires de qualité.

Contexte

Le Liban fait actuellement face à un afflux croissant de réfugiés venus de divers pays voisins. Il est notamment le pays ayant accueilli le plus de réfugiés syriens depuis le début du conflit en Syrie. Aujourd'hui, le nombre de réfugiés syriens atteint 1,8 million, soit près de 25% de la population totale du Liban.

La plupart de ces réfugiés se sont installés en milieu urbain ou semi-urbain et vivent dans une grande précarité. Cet afflux de nouveaux arrivants créé une pression supplémentaire sur les ressources du pays, notamment sur l'accès à l'eau potable.

Par ce projet, CARE vise à améliorer la sécurité sanitaire des réfugiés et des populations hôtes, particulièrement dans les municipalités du Sud du Liban, qui comptent parmi les plus vulnérables du pays. 

Objectifs

Objectif général : Contribuer à améliorer l'accès à l'eau potable pour les populations les plus vulnérables dans une démarche de développement durable.

Objectif spécifique :

1) Couvrir les besoins en eau potable les plus urgents.

2) Améliorer les conditions de vie, la résilience et la cohésion sociale à travers la promotion du triage et du recyclage des déchets.

Activités

Résultat 1 : Améliorer l'acheminement d'eau potable et s'assurer d'une meilleure gestion des déchets.

  • Réhabiliter et étendre le réseau d'acheminement de l'eau existant afin de procurer de l'eau potable aux communautés hôtes et réfugiés vivant dans les zones ciblées.
  • Réhabiliter 8 puits.
  • Analyser les compétences et assurer la formation du personnel de la SLWE (service public libanais de la distribution de l'eau).

Résultat 2 : Améliorer la résilience et la cohésion sociale à travers la promotion de petites ou moyennes entreprises de recyclage.

  • Aider les municipalités ciblées à une meilleure gestion des déchets.
  • Renforcer la gestion du recyclage des PME.