Honduras

Honduras : gouvernance pour la sécurité et la souveraineté alimentaire

Fiche projet

Début : février 2013
Fin : janvier 2016
Localisation : région de Lempa
Budget : 666 667 €
Partenaires locaux : "ADEL I" (Agence de Développement Economique Local d'Intibucá), "JAPOE" (Conseil d'Administration de l'Eau et des Excréments).
Financé par : EuropeAid, Cofinancement
Bénéficiaires : Les 568 750 habitants des 50 municipalités des départements d'Intibucá, La Paz, Lempira et Ocotepeque*.

CARE améliore les moyens de subsistance des familles les plus vulnérables dans les zones rurales de la région de Lempa au Honduras, en partenariat avec la société civile et les autorités locales.

Contexte

60% des 8,2 millions de personnes qui peuplent le Honduras, pays situé au cœur du continent américain, vivent dans des conditions de pauvreté*. Le salaire minimum d'environ 295 dollars par mois couvre à peine 45% des besoins basiques d'une famille. La faim chronique touche désormais 23% de la population, un chiffre en augmentation ces dernières années.

*Instituto Nacional de Estadisticas - équivalent de l'INSEE français

L'agriculture en Honduras

L'agriculture à petite échelle représente 76% du total des exploitations agricoles à travers le pays. Huit familles d'agriculteurs sur 10 ne possèdent pas de terres ou des parcelles de moins de 5 hectares alors qu'1% des producteurs possèdent le tiers des meilleures terres cultivables du pays.

CARE dans la région de Lempa

CARE travaille dans 50 municipalités des départements de La Paz, Intibuca, Lempira et Ocotepeque (région de Lempa au sud-ouest du Honduras), pour développer les capacités des individus, des organisations et de la société.

Objectif

Objectif général: Améliorer de façon solide et durable les moyens de subsistance des familles les plus vulnérables des zones rurales de la région de Lempa au Honduras.

Objectif spécifique: Renforcer les capacités d'action et de plaidoyer des organisations de la société civile, les gouvernements locaux et le conseil régional. Cela doit permettre de faire évoluer les politiques publiques dans les domaines liés à la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Activités

1. Améliorer la production et la productivité des petits agriculteurs des zones rurales du couloir Lenca (départements de La Paz, Intibuca, Lempira et Ocotepeque).

  • Améliorer l'accès des agriculteurs aux moyens de production locaux.
  • Favoriser une culture de l'entreprenariat chez les femmes, les jeunes et les populations indigènes.

2. Renforcer la synergie des programmes de santé, de sécurité alimentaire et d'éducation sur ces sujets.

  • Promouvoir la mise en place d'espaces de coordination entre institutions.
  • Renforcer les programmes de santé, d'alimentation et de nutrition, en s'accordant notamment avec tous les secteurs sociaux de la région sur une politique globale concernant la sécurité alimentaire, l'environnement, le développement économique et la gouvernance.
  • Renforcer les programmes d'éducation concernant la sécurité alimentaire et la nutrition.

3. Améliorer la planification et la mise en œuvre de projets stimulant la dynamique commerciale locale et nationale.

  • Faire du plaidoyer en faveur de la mise en œuvre d'un plan d'aménagement routier et des marchés de la région.
  • Soutenir les chaines de commercialisation du café, des légumes, des produits laitiers et des fruits.
  • Élaborer une initiative d'investissement public-privé pour reconstruire le marché de la ville de La Esperanza dans le département d'Intibuca.

* 50 municipalités, 8 unités techniques inter municipales, 50 organisations de la société civile, 4 bureaux thématiques régionaux (sécurité alimentaire, développement économique local, démocratie et gouvernance, environnement), 19 réseaux municipaux de producteurs, 120 groupes de femmes micro entrepreneurs, 10 associations de micro entrepreneurs des marchés municipaux, 50 unités municipales pour l'environnement, 200 « COLSAN », 50 communautés sentinelles et 3000 familles de la région vivant dans une situation d'extrême pauvreté.