Liban

Liban : Améliorer l'accès à l'eau et à l'assainissement ainsi que les conditions d'hygiène des réfugiés syriens et membres des communautés hôtes les plus vulnérables

Fiche projet

Début : octobre 2013
Fin : avril 2014
Localisation : Gouvernorat du Nord-Liban (districts de Tripoli et de El Minieh-Dennie) et gouvernorat du Mont Liban (district du Chouf)
Budget : 1 603 800 €
Partenaires locaux : ACA (Awareness & Consolation Association), PARD (Popular Aid for Relief & Development), DPNA (Development for People and Nature Association)
Financé par : CanadianDFATD - IHA (Department of Foreign Affairs Trade and Developement - International Humanitarian Action Directorate) /
Bénéficiaires : 8 municipalités et 19 680 bénéficiaires directs soit 4 000 familles

Contexte

Depuis le début de la crise syrienne, le Liban est le pays qui accueille le plus de réfugiés en provenance de la Syrie. Il est difficile de déterminer le nombre exact de réfugiés syriens au Liban dans la mesure où près de la moitié d'entre eux ne seraient pas enregistrés auprès du Haut Commissariat aux Réfugiés. Les réfugiés représentent près de 25% de la population libanaise. Cependant, on estime que 1 229 000 réfugiés se trouveront au Liban d'ici la fin de l'année 2013 pour une population libanaise de 4,2 millions.

Plus de 30% de la population libanaise est affectée directement ou indirectement par la crise. Selon des évaluations menées par CARE et d'autres ONG sur le terrain, les capacités d'accueil des communautés hôtes ont atteint leur limite. L'arrivée continue de réfugiés a un impact important sur la situation politique et socio-économique, créant des tensions entre populations hôtes et refugiés.

Objectif

Réduire les risques de maladies hydriques et assurer la protection contre les intempéries hivernales d'au moins 19 680 réfugiés syriens et membres des communautés hôtes les plus vulnérables.

Activités

Résultat 1 : Améliorer l'accès à l'eau et l'assainissement dans huit municipalités accueillant des réfugiés syriens.

  • Mener une surveillance dans le domaine de l'eau et l'assainissement et répondre aux besoins.
  • Effectuer des réparations sur les réseaux d'eau.
  • Effectuer des extensions du réseau d'eau de distribution.
  • Forer de nouveaux puits.
  • Approvisionner en produits de traitement de l'eau.
  • Approvisionner en matériel pour tester et suivre la qualité de l'eau, pour traiter les déchets.
  • Mener des campagnes de pulvérisation d'insecticide.

Résultat 2 : Améliorer l'accès à de l'eau saine et des à infrastructures sanitaires appropriées pour 19 680 réfugiés syriens et membres des communautés hôtes les plus vulnérables.

  • Augmenter la capacité de stockage d'eau dans les bâtiments où vivent les réfugiés.
  • Opérer des réparations des systèmes de plomberie et les infrastructures sanitaires.
  • Distribuer des produits de traitement de l'eau aux familles.
  • Construire 50 latrines d'urgence et distribuer des kits d'entretien.

Résultat 3 : Permettre aux 19 680 réfugiés syriens et membres des communautés hôtes les plus vulnérables de mettre en place des pratiques d'hygiène plus sûres.

  • Distribuer du matériel d'hygiène de base (kits hygiène, kits bébé).
  • Sensibiliser aux bonnes pratiques d'hygiène et sanitaires ainsi que sur l'entretien des latrines.

Résultat 4 : Fournir à 1 000 familles de réfugiés syriens le matériel nécessaire pour faire face aux intempéries hivernales.

  • Distribuer des coupons pour l'achat de couvertures, chaussures, vêtements chauds.

Résultat 5 : Améliorer les conditions d'habitation de 250 réfugiés syriens pour faire face aux intempéries hivernales.

  • Distribuer du matériel d'isolation pour étanchéifier les fenêtres.
  • Installer des portes.
  • Réparer les plafonds.