Madagascar

Madagascar : fournir des abris d’urgence pour les populations affectées par le cyclone Enawo dans le district d’Antalaha

Fiche projet

Début : avril 2017
Fin : octobre 2017
Localisation : District d’Antalaha
Budget : 108 999 USD
Partenaires locaux : N/A
Financé par : Organisation internationale pour les migrations (OIM)
Bénéficiaires : Les 1 500 ménages les plus vulnérables dont les maisons sont grandement endommagées ou détruites.

En mars 2017, le cyclone Enawo a traversé Madagascar en affectant principalement le district d’Antalaha, au nord-est de l’île. Le cyclone a détruit ou endommagé une grande partie des habitations en zone rurale et affecté plus de 430 000 personnes. Ce projet a pour objectif de fournir un appui à la reconstruction pour les populations ayant perdu leur habitation.

Contexte :

Mardi 7 mars 2017, le cyclone tropical Enawo a frappé Ia côte nord-est de Madagascar, touchant Ia ville d'Ampahana, à 20 kilomètres au nord du district d'Antalaha. Ce cyclone de catégorie 4 sur l'échelle SaffirSimpson (qui compte 5 échelons) a frappé l'île, avec des vents soufflant en rafales jusqu'à 300 km/h. Le cyclone a ensuite traversé Madagascar, quittant le pays par le sud, près d'Amborove et d’Amboasary, le jeudi 9 mars. L'île a subi des vents très violents et des pluies diluviennes qui ont causé des dommages importants. Le 14 mars, le gouvernement de Madagascar a déclaré l'état d'urgence dans le pays pour demander l’assistance de Ia communauté internationale.

Le niveau de dégâts causés par le passage d'Enawo sur les habitations varie considérablement dans les régions affectées en fonction du type de construction et du milieu – urbain, péri-urbain ou rural - et selon que les dommages soient principalement du fait des vents violents ou des inondations. Selon les informations rapportées par le BNGRC (Bureau national de gestion des risques et des catastrophes), 40520 maisons ont été détruites. Les seules régions de SAVA et Analanjirofo, et notamment les districts les plus peuplés d'Antalaha et de Maroantsetra, concentrent 96 % de ces impacts sévères avec respectivement 36 482 et 1882 maisons détruites.

Objectifs :

Objectif général : apporter une assistance d’urgence aux ménages les plus vulnérables affectés par le cyclone.

Objectif spécifique : fournir des abris d'urgence pour 1500 ménages dont les maisons ont été endommagées ou détruites par le cyclone Enawo dans le district d'Antalaha.

Activités :

  • 1 500 ménages sinistrés sont assistés techniquement et matériellement dans la réhabilitation/reconstruction de leur habitation.
  • Les charpentiers locaux bénéficient de formations en matière de construction/reconstruction adaptée au milieu.
  • Les membres des comités locaux de gestion des risques de catastrophe sont formés à la sensibilisation et la mobilisation des communautés en faveur de la construction d'habitations résistantes à des vents violents.
  • Les communautés vivant dans les zones d'intervention sont sensibilisées à la construction d'habitations résistantes à des vents violents.