Vanuatu

Vanatu : Aide alimentaire d'urgence et renforcement des moyens de subsistance de la population affectée par le cyclone Pam

Fiche projet

Début : avril 2015
Fin : octobre 2015
Localisation : Province de Tafea au Vanuatu
Budget : 811 000€
Partenaires locaux : DAL, Live and Learn
Financé par : Marie de Paris, Ministère des Affaires étrangères néerlandais, Fondation australienne TCF
Bénéficiaires : 1 030 ménages (5 665 individus) dans la province de Tafea, soit 15 à 18% de la population totale de cette province (32 000 personnes).

Le cyclone Pam a dévasté en mars 2015 les îles du sud de l'archipel du Vaunuatu, notamment les îles Efate (où se situe la capitale Port Vila), Tanna, Erromango, Aniwa et Futuna. Les besoins en termes de nourriture, d'abris, d'eau et d'assainissement sont colossaux.

Contexte

Dans certaines zones, plus de 80% des maisons et des cultures agricoles ont été anéanties. Environ 245 000 personnes ont été affectées et 42 000 maisons ont été ravagées, dont 15 000 ont été complètement détruites. Au total, 37 centres d'évacuations ont été aménagés dans des écoles et des églises.

L'aide humanitaire progresse et la collecte d'information visant à évaluer l'étendue des dégâts et des besoins se poursuit grâce aux prospections aérienne et terrestre. L'essentiel de l'intervention humanitaire se concentre pour l'instant sur les zones accessibles d'Efate, mais les communications radios et téléphoniques avec les îles périphériques, celles de la province de Tafea notamment, où CARE France intervient,se rétablissent peu à peu.

Les premières évaluations ont confirmé les conséquences désastreuses du cyclone sur la sécurité alimentaire en raison de la destruction d'une grande partie des récoltes. Cette situation se répercute directement sur les moyens de subsistance des populations qui vivent essentiellement d'une agriculture familiale. En effet, mise à part à Tanna, la seule île disposant d'un marché pour les denrées alimentaires, les résidents de l'archipel dépendent de leur propre production pour s'alimenter (potagers familiaux et communautaires, pêche). Les activités génératrices de revenu ont, elles aussi, été affectées par le cyclone, en particulier l'artisanat, la pêche et le secteur du tourisme.

* Source : Office National de Gestion des Catastrophes Naturelles

Objectifs

Objectif global : Répondre aux besoins alimentaires vitaux des populations les plus vulnérables, particulièrement les femmes et les filles, affectées par le cyclone Pam dans la province de Tafea.

Objectif spécifique : Améliorer l'accès à la nourriture et le redressement agricole de 1 030 ménages (5 665 individus) souffrant d'insécurité alimentaire sévère dans la province de Tafea.

Activités

Résultat : CARE répondra dans un premier temps aux besoins en approvisionnement alimentaire d'urgence à travers des distributions de nourriture sur une période de 3 mois. CARE distribuera également des semences aux ménages affectés pour leur permettre de relancer leur activité agricole.

  • Identification des bénéficiaires ;

  • Mise en place des comités de distribution ;

  • Distribution de paniers alimentaires à 830 ménages ;

  • Distribution de semences à 900 ménages ;

  • Communication et partage d'information avec les communautés ;

  • Suivi, redevabilité et évaluation.