Équateur - Bolivie - Pérou

Renforcer les organisations andines pour influencer les politiques publiques de sécurité alimentaire en Bolivie, Equateur et Pérou

Fiche projet

Début : janvier 2014
Fin : juin 2016
Localisation : En Bolivie : province de Los Andes et Ingaví, en Equateur : province d'Imbabura, au Pérou : Département de Puno
Budget : 1 724 994€
Partenaires locaux : FUNDACIÓN TIERRA (Taller de Iniciativas en Estudios Rurales y Reforma Agraria), CEPES (Centro Peruano de Estudios Sociales), UNORCAC (Unión de Organizaciones Campesinas e Indígenas de Cotacachi)
Financé par : EuropAid, Axa
Bénéficiaires : En Bolivie : 10 000 familles d'agriculteurs de la province. En Équateur : 15 000 agriculteurs de la province et 11 conseils de participation et planification locale. Au Pérou : 12 000 familles d'agriculteurs.

Contexte

Le droit à la sécurité alimentaire est stipulé dans les constitutions de la Bolivie, l'Équateur et le Pérou. Il est considéré comme un objectif stratégique majeur de leurs plans de développement.

Malgré un manque de coordination avec les organismes gouvernementaux de planification du développement, les efforts mis en œuvre au niveau national pour l'exécution de ces programmes ont permis d'encourager la stratégie et mettre en place les conditions nécessaires à l'accomplissement de l'objectif 1 des Objectifs du Millénaire pour le Développement : éliminer l'extrême pauvreté et la faim dans le monde. Une observation plus poussée des difficultés dans la région andine a permis d'identifier les causes structurelles du manque d'accès à la terre, à l'eau, de la perte de la biodiversité agricole pour les groupes de population les plus vulnérables.

Par cette initiative, CARE souhaite créer des modèles de gouvernance de la sécurité alimentaire, mettre en relation les programmes et les stratégies des instances nationales concernant la planification du développement, la budgétisation participative et le contrôle social local. L'objectif de CARE sera de renforcer l'influence de ces organisations sur la gouvernance locale nationale et régionale.

Objectifs

Objectif général : Contribuer à une participation accrue des organisations sociales intermédiaires dans le processus de prise des décisions relatives à la sécurité alimentaire et la nutrition

Objectif spécifique : Renforcer les capacités des organisations paysannes et indigènes, en mettant l'accent sur les organisations de femmes au niveau infranational pour l'application des droits liés à la sécurité alimentaire et la nutrition.

Activités

Résultat 1 : Les capacités des organisations sous-nationales ont été renforcées, favorisant la participation des citoyens et l'exercice des droits liés à la sécurité alimentaire et la nutrition.

  • Renforcer les capacités des organisations sous-nationales sur les instruments juridiques et de planification de projet.

Résultat 2 : Des propositions locales de politique publique et de sécurité alimentaire ont été créées à travers des cas pilotes, qui incluent la participation d'organisations locales.

  • Echanger des expériences sur des modèles locaux de défense des politiques publiques

Résultat 3 : Gérer les connaissances sur la participation sociale, le plaidoyer et la gestion territoriale de la sécurité alimentaire : créer des modèles d'influence à l'échelle provinciale, nationale, locale.

  • Gérer des connaissances sur des technologies innovantes liées aux droits à la sécurité alimentaire dans les Andes, ainsi renforcer les systèmes d'information des partenaires du réseau