Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Réinsertion des jeunes et ex-combattants et gestion de la salubrité urbaine (DDR)

Fiche projet

Début : février 2009
Fin : mai 2011
Localisation : Bouaké, Korhogo, Man, Duékoué, Bondoukou
Budget : 4 221 400 €
Financé par : La Banque Mondiale /Des donateurs privés et/ou entreprises
Bénéficiaires : 106 comités d'assainissement fonctionnels composés de 70% de jeunes et de 30% d'anciens-combattants (2240 personnes) soit 38 046 ménages concernés.

Contexte

Depuis le déclenchement de la crise en Côte d'Ivoire, CARE a conduit un programme de gestion communautaire de la salubrité dans les villes de Bouaké et de Korhogo, qui a abouti non seulement à rendre et maintenir les deux villes propres (évitant ainsi les risques d'épidémies liées à l'insalubrité), mais aussi à fournir des opportunités économiques à plus de 400 personnes vulnérables à travers la gestion de la pré-collecte.

CARE propose de mettre en place un système de gestion communautaire de l'assainissement dans une optique de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations vulnérables (les jeunes à risque, les personnes associées au conflit et les anciens-combattants). Il faut encourager une meilleure participation des populations à la gestion de la salubrité du cadre de vie et créer des opportunités économiques en vue de lutter contre la pauvreté.

Objectifs

Objectif général : Contribuer à l'amélioration des conditions de vie des habitants de Bouaké, Korhogo, Man, Duekoué et Bondoukou, soit environ 941 713 personnes.

Objectif spécifique : Assurer, sur une période de deux ans, la pérennisation des activités de salubrité du cadre de vie et la réinsertion socio-économique de jeunes à risque, des personnes associées au conflit et d'anciens-combattants, à travers la mise en place et la consolidation d'un mécanisme de développement communautaire.

Activités

  • Mettre en place 106 comités d'assainissement composés de jeunes et d'anciens combattants ;
  • Réaliser une enquête CAP (Connaissance, Attitude, Pratique) et situationnelle sur l'hygiène et l'assainissement ;
  • Réhabiliter et construire des décharges primaires ;
  • Acquérir des camions de ramassage des ordures et confectionner des poubelles familiales ;
  • Recruter et équiper des manutentionnaires pour gérer les décharges ;
  • Mettre en place et équiper des brigades de salubrité ;
  • Former des clubs environnement dans les lycées et collèges ;
  • Assurer une formation au système de pré-collecte et de collecte des ordures ménagères pour les mairies et les comités d'assainissement.

En images