Cuba

Cuba : Favoriser l'innovation des processus agraires pour renforcer la sécurité alimentaire

Fiche projet

Début : mars 2011
Fin : février 2014
Localisation : 6 municipalités de Matanzas et VillaClara
Budget : 1 224 500 €
Partenaires locaux : Association OIKOS, Station expérimentale de pâturages et de fourrages "Indio Hatuey", Institut de biotechnologie des usines - (IBP), Centre de recherche agricole et d'élevage - (CIAP)
Financé par : EuropeAid
Bénéficiaires : 1 493 744 habitants des provinces de Matanzas et Villa Clara dont 2 537 producteurs et travailleurs appartenant à 30 entités productives, 19 entités de services techniques et 8 mini industries des 6 municipalités

Contexte

La production d'aliments à Cuba est un thème à la fois polémique et central dans chaque débat national sur la sécurité alimentaire. L'une des causes de l'insécurité alimentaire est notamment l'absence de programmes agricoles durables pour répondre aux demandes de la population. Le manque de gestion entre les institutions académiques cubaines et le secteur productif mène à la dislocation des processus agraires.
En conséquence, la productivité est faible et les pertes post-récolte élevées. Il en découle par ailleurs un impact environnemental négatif et un accès réduit aux aliments pour la population.

Le renouveau économique et le développement du pays dans le contexte mondial actuel mène à la nécessité de réfléchir sur la manière dont les processus de Gestion de l'Innovation Technologique peuvent permettre de créer des capacités productives et surtout technologiques au niveau local.
Ce projet vise à apporter une réponse à l'insuffisante intégration des résultats scientifiques et technologiques à la base productive. Il cherche à avoir une incidence sur les stratégies et politiques nationales en articulation avec les processus locaux pour augmenter l'efficacité de la chaîne de valeur* des aliments issus de l'agriculture et de l'élevage.

Objectifs

Objectif général : Contribuer à la sécurité alimentaire de la population en zones urbaines et suburbaines des provinces de Matanzas et Villa Clara.

Objectifs spécifiques :

  • Augmenter d'au moins 10% par an la production d'aliments dans les fermes sélectionnées des 6 municipalités grâce à l'adoption de nouvelles technologies existant dans les centres de recherche.
  • Diminuer d'au moins 40% les pertes post-récolte pour satisfaire la demande d'aliments de la population dans les 6 municipalités et faciliter l'accès des Entités Productives (EP) à de nouveaux services techniques.

Activités

  • Formation de producteurs pour garantir l'introduction de technologies et leur adoption ;
  • Installation de capacités locales pour le processus et la conservation de produits agricoles et d'élevages (mini-industries) ;
  • Création/ Réhabilitation de centres de stockages et de vente d'aliments agricoles et d'élevage ;
  • Conception, mise en œuvre et validation du système de gestion intégrée de la chaîne de valeur au niveau municipal ;
  • Assistance technique, suivi et validation permanente de l'efficience et de la faisabilité des technologies utilisées ;
  • Echanges entre producteurs bénéficiaires de l'action ;
  • Systématisation et publication des expériences et résultats du projet.

* La chaîne de valeur se définie comme un ensemble de produits (biens ou services) et de producteurs concourant à la desserte d'un marché. Ceux-ci sont organisés à l'échelle mondiale sous l'égide d'entreprises meneuses qui gouvernent l'ensemble de la chaîne : elles spécifient ce qui doit être produit, où et par qui.