Cuba

Cuba : Réhabilitation de la capacité de production locale du secteur agricole dans les provinces d'Holguín et de Pinar del Rio

Fiche projet

Début : mai 2009
Fin : octobre 2011
Localisation : Pinard del Rio et Holguín
Budget : 3 130 000 €
Partenaires locaux : L'association cubaine de production animale (ACPA), l'association cubaine de techniciens agricoles et forestiers (ACTAF), l'association des petits agriculteurs (ANAP), la société cubaine de médecine vétérinaire de catastrophes (SCMVCD)
Financé par : EuropeAid/Des donateurs privés / Bouygues
Bénéficiaires : 11 676 producteurs agricoles et leurs familles

Contexte

Août 2008, le cyclone Gustave balayait l'île de Pinard del Río, à Cuba, avec des vents atteignant les 340 km/h. Septembre 2008, la totalité de l'île était touchée par le cyclone Ike. Le coût des dégâts est estimé à 7 milliards d'euros ce qui est supérieur à la capacité de récupération du pays. Plus de 530 000 habitations ont été endommagées, dont 69 000 se sont totalement effondrées. Les infrastructures sociales et productives ont elles aussi été gravement touchées.

Les pertes des secteurs élevage et agricole sont très élevées : plus d'un million de têtes de bétail ont été tuées et les récoltes perdues sont évaluées à 700 000 tonnes.

Les installations (hangars, entrepôts, étables, écuries, systèmes d'irrigation, poulaillers) et les habitations des paysans ont également été endommagées.La diminution sensible de la production locale (-80 %) menace la sécurité alimentaire de la population. Il est donc nécessaire de réparer les habitations des paysans et les infrastructures et de mettre en place des mesures visant à réduire la vulnérabilité du secteur et à augmenter la capacité de réponse des paysans face aux catastrophes naturelles.

Objectifs

Objectif général : Donner aux unités productives une capacité de réponses aux futurs ouragans.

Objectif spécifique : Donner l'accès à la population des provinces affectées par les ouragans Ike et Gustav à des aliments issus de productions locales renforcées et adaptées aux aléas climatiques, réduisant ainsi leur vulnérabilité sur le long terme.

Activités

  • Actualiser et approfondir l'évaluation de la situation des différentes unités de production locales et élaborer les plans de réhabilitation ;
  • Acheter et distribuer les ressources et les matériels nécessaires à la réhabilitation des infrastructures productives et sociales par les bénéficiaires, qui auront préalablement reçu une formation sur les constructions résistantes aux vents violents et aux fortes pluies ;
  • Conseiller et former les unités de production en phase de réhabilitation sur l'utilisation efficace des infrastructures ;
  • Améliorer la capacité de réponse des unités de production et réduire leur vulnérabilité face aux éventuels événements météorologiques extrêmes.