Égypte

Égypte : Soutien et autonomie pour les petits producteurs de lait

Fiche projet

Début : septembre 2010
Fin : décembre 2016
Localisation : Régions de Noubaria et de Zaraby
Budget : Phase 1 : 588 500 € ; Phase 2 : 870 654 €
Partenaires locaux : Des associations de développement communautaire, des associations coopératives agricoles, des collecteurs de lait, des unités vétérinaires gouvernementales.
Financé par : Danone Ecosystem
Bénéficiaires : Le projet cible 4000 bénéficiaire (agriculteurs et leurs familles).

Contexte

Chaque année, l'Égypte produit environ 5,7 millions de tonnes de lait. Actuellement, un Égyptien consomme en moyenne 71 kg de produits laitiers ce qui est inférieur au minimum recommandé par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de 90 kg par personne et par an. 

La fixation du prix du lait est un sujet controversé et une source de discorde entre les petits éleveurs, les grands producteurs, les industriels et le gouvernement. Par ailleurs, le lait coûte plus cher en Égypte qu'aux États-Unis ou en Europe, ce qui exclut de fait le pays du marché mondial des produits laitiers.

En collaboration avec Danone, CARE cherche à améliorer le secteur des produits laitiers en Égypte et à aider les petits agriculteurs dont la subsistance dépend en partie ou entièrement du bétail. Les femmes font l'objet d'une attention particulière car elles sont des acteurs clés de l'élevage : ce sont elles qui s'occupent généralement des animaux au sein des foyers égyptiens.

En Égypte, la production de produits laitiers est dominée par l'agriculture vivrière et les petits exploitants possédant une ou deux têtes de bétail ; il n'existe que quelques grandes exploitations modernes. Aider les petits éleveurs à améliorer leurs connaissances et à acquérir de nouvelles compétences permettra d'accroître leur production, d'augmenter la quantité globale de lait de qualité produit en Égypte, de limiter la contamination et de réduire l'écart entre l'offre et la demande.

Objectif

  • Accroître les revenus des petits agriculteurs et éleveurs laitiers des régions de Noubaria et de Zaraby.

Activités

  • Augmenter la quantité et la qualité du lait produit grâce à une série de mesures portant sur l'alimentation et l'hygiène ;
  • Améliorer l'accès à des services vétérinaires de qualité ;
  • Encourager une distribution équitable des bénéfices entre les acteurs de la filière laitière ;
  • Soutenir l'amélioration de la production de lait au niveau local et la sécurité financière des petits agriculteurs ;
  • Renforcer les capacités et les compétences de 20 collecteurs de lait, de 10 éleveurs de taureaux reproducteurs et de 10 vétérinaires ainsi que de 10 à 20 paravétérinaires communautaires.