Liban

Liban : Assistance monétaire aux populations affectées par la crise syrienne

Fiche projet

Début : décembre 2014
Fin : mai 2015
Localisation : Mont Liban (Chouf, Aley) et Sud Liban (Saida)
Budget : Budget global du consortium : 3.000.000 £ (soit 4 164 500 €) Budget pour les activités de CARE : environ 222 000 €
Financé par : DFID (The Department for International Development - UK)
Bénéficiaires : 3800 familles de réfugiés syriens vulnérables sur le plan socio-économique, soit 19 000 personnes.

Le conflit syrien, qui dure maintenant depuis 4 ans, a entraîné dans son sillage la plus grande catastrophe humanitaire et sécuritaire depuis la Seconde Guerre mondiale, poussant des millions de personnes à quitter leur foyer pour fuir les hostilités.

Contexte

Le Liban fait actuellement face à un afflux croissant de réfugiés dans des zones de plus en plus éloignées de la frontière syrienne. Ces réfugiés, ainsi que les populations hôtes, vivent dans une situation de grande précarité, dans un contexte de chômage très élevé, et n'ont pas les moyens de subvenir à leurs besoins.

Afin de venir en aide aux familles de réfugiés syriens les plus vulnérables, CARE France met en œuvre un projet d'assistance monétaire en consortium avec 5 autres ONG (ACTED, International Rescue Commitee, Save the Children, Solidarités International et World Vision). La mise en place d'un mécanisme de soutien financier représente en effet le moyen le plus flexible et le plus efficace pour venir en aide aux réfugiés syriens et leur permettre de conserver leur dignité et leur autonomie en gérant eux-mêmes leur argent.

Objectifs

Objectif global : Contribuer à la couverture des besoins de première nécessité des réfugiés syriens les plus vulnérables au Liban.

Objectif spécifique : Permettre via l'ensemble du consortium l'accès de 3 800 familles de réfugiés syriens aux biens et services essentiels par le biais d'une assistance financière, dont 350 familles visées par les activités de CARE.

Activités

  • Identification des bénéficiaires ;
  • Préparation de cartes de retrait ;
  • Distribution des cartes de retrait et numéros d'identification personnelle aux bénéficiaires ;
  • Formation et sensibilisation des bénéficiaires à la méthode de retrait et de distribution de dépliants contenant des instructions ainsi que le numéro d'une ligne d'assistance téléphonique ;
  • Analyse post-distribution des résultats du mécanisme d'assistance monétaire.