Liban

Liban : Amélioration des conditions sanitaires et sécuritaires pour les réfugiés syriens et la communauté d’accueil - phase I

Fiche projet

Début : septembre 2015
Fin : août 2016
Localisation : Tripoli, Liban
Budget : 2,24 millions d'euros
Financé par : BPRM
Bénéficiaires : 4 000 personnes dont 2400 réfugiés syriens et 1 600 libanais vivants en zone urbaine.  10 000 personnes seront indirectement impactées par ce projet.

Le Liban est un des premiers pays d’accueil des Syriens fuyant les conflits de leur pays. A Tripoli, nombre de réfugiés syriens vivent dans des conditions précaires. CARE réhabilite des logements et améliore l’accès aux services d’eau et d’assainissement pour les réfugiés syriens et les communautés hôtes vulnérables.

Contexte

Le Liban fait actuellement face à un afflux croissant de réfugiés venus de Syrie. Aujourd'hui, le nombre de réfugiés syriens atteint 1,8 million, ce qui représente près de 25% de la population totale du Liban.

La plupart de ces réfugiés se sont installés en zone urbaine et vivent dans une grande précarité. Selon le rapport 2015 du Haut-Commissariat aux Réfugiés, 45% d’entre eux vivent dans des espaces surpeuplés, non sécurisés et souffrent d’un manque d’accès aux services de base (eau, hygiène et assainissement).

Dans la zone urbaine de Tripoli, CARE identifie les habitations ayant besoin d’une réhabilitation d’urgence. CARE améliore les conditions sanitaires et sécuritaires (fenêtres, toits, électricité…) de ces logements.

Objectifs

Objectif général : 2400 réfugiés syriens et 1 600 libanais ont accès à des logements sécurisés et aux services d’eau, hygiène et assainissement dans la zone urbaine de Tripoli.

Objectifs spécifiques :

  • Améliorer les conditions de vie de 300 foyers syriens et 200 foyers libanais
  • Améliorer l’accès aux services d’eau, d’hygiène et d’assainissementpour 300 foyers syriens et 200 foyers libanais.

Activités

Résultat 1 : Améliorer les conditions de vie de 300 foyers syriens et 200 foyers libanais

  • Identifier les habitations ayant besoin d’une réhabilitation urgente ;
  • Mettre en place des comités de voisinage et des rencontres périodiques avec les municipalités ;
  • Réhabiliter les portes, fenêtres, caves, toits, sols, murset les systèmes d’électricité des habitations insalubres ;
  • Sensibiliser les réfugiés syriens à leurs droits ;
  • Améliorer les relations sociales entre réfugiés syriens et population locale

Résultat 2 : Améliorer l’accès aux services d’eau, d’hygiène et d’assainissementpour 300 foyers syriens et 200 foyers libanais.

  • Relier les logements identifiés à des points d’eaupotable ;
  • Permettre aux bénéficiaires du projet l’accès à des latrines et à des douches convenables ;
  • Sécuriser les logements identifiés en rénovant les systèmes de plomberie, de protection contre le feu et de ventilation.