Liban

Lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles

Fiche projet

Début : juin 2020
Fin : février 2021
Localisation : Akkar, Tripoli et Mont Liban
Budget : 340 900€
Partenaires locaux : ABAAD
Financé par : UN Women
Bénéficiaires : 27 266 femmes et filles, hommes et garçons, issus de communautés syriennes et libanaises.

Au Liban, CARE intervient à travers le projet « We Can ! Time for real changes » afin de renforcer les structures et services de protection des femmes et des filles victimes de violences liées au genre, issues des communautés libanaises et réfugiées.

Contexte

Les violences sexuelles et sexistes, un fléau pour les femmes les filles au Liban

Au Liban, les femmes et les filles sont particulièrement vulnérables aux violences : mariages précoces, violences domestiques et sexuelles sont le quotidien de milliers d’entre elles. Les auteurs de ces violences font souvent partie de l’entourage proche (partenaires, frères, maris), ce qui représente une situation particulièrement dangereuse et brise les perspectives d’avenir de celles qui en sont victimes. 

Une situation dramatique accentuée par la crise qui frappe le pays

Depuis la fin de l’année 2019, le Liban est en proie à une crise sociale, sanitaire et économique majeure qui affecte de manière disproportionnée les femmes et les filles. Des centaines de milliers de familles basculent dans la pauvreté et ne peuvent subvenir à leurs besoins les plus essentiels, ce qui exacerbe les tensions domestiques et accroit les risques de violences conjugales. 

Objectif

Lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles au Liban et soutenir les victimes en promouvant l’égalité de genre et la protection des femmes et des filles, ainsi que la mise en place de services de prise en charge performants.

Activités

  • Encourager l’accès à des services de prise en charge adaptés pour les victimes de violences : encourager l’identification des victimes et le référencement des cas vers les structures adaptées, accompagnement psycho-social, formations de self-défense et de premier secours.
  • Renforcer les capacités pour prévenir les violences et soutenir les victimes : sensibilisation des acteurs (partenaires, personnel de centres de développement social, travailleurs sociaux et humanitaires) à la prévention des violences, à l’identification des victimes, et à leur orientation vers les services appropriés.
  • Sensibiliser les communautés à l’égalité : campagnes de sensibilisation autour de l’égalité de genre, du travail des enfants, du mariage précoce, des violences basées sur le genre, sensibilisation des hommes et garçons à la santé maternelle et infantile et à l’éducation des enfants.
  • Répondre aux besoins urgents des femmes et filles vulnérables : distribution de biens de première nécessité - kits d’hygiène (savons, protections hygiéniques, couches) et/ou kits alimentaires.