Liban

Assistance aux populations affectées par la crise syrienne

Fiche projet

Début : mai 2014
Fin : décembre 2014
Localisation : Gouvernorat du Mont Liban, districts du Chouf, Aley et Baabda.
Budget : 800 000 €
Partenaires locaux : Secours Islamique France
Financé par : Office d'aide humanitaire de l'Union Européenne - ECHO
Bénéficiaires : 1 450 familles soit 7 975 personnes (5,5 environ par famille).

Contexte

Le conflit syrien dure depuis plus de 3 ans et a entraîné le déplacement de millions d'individus à l'intérieur de la Syrie mais aussi dans les pays limitrophes. Plus de 2 800 000 réfugiés syriens ont été forcés de fuir vers le Liban, la Jordanie, l'Irak, l'Egypte et la Turquie. Le conflit semble aujourd'hui s'inscrire dans la durée, augmentant de fait le besoin d'un soutien humanitaire.

Le Liban, une terre d'accueil

Le Liban accueille aujourd'hui la majeure partie des réfugiés syriens. L'Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) rapporte que 1 100 486 Syriens seraient actuellement réfugiés au Liban (12/06/2014). La situation des réfugiés syriens au Liban est particulière : le gouvernement n'ayant pas établi de camps officiels à ce jour, les réfugiés sont souvent obligés de vivre dans des abris précaires, partout dans le pays, ce qui les expose à des risques sanitaires plus élevés et accroît leur vulnérabilité. Environ 26% des réfugiés vivent dans le gouvernorat du Nord Liban et 26% dans le gouvernorat du Mont Liban.

Des besoins croissants et des ressources limitées

L'arrivée massive des réfugiés syriens au Liban pèse énormément sur le pays dont les services de base (santé, logement, éducation, eau, etc.) et les ressources sont déjà saturés, et engendre des tensions entre les communautés. Les besoins des réfugiés sont vastes, cependant le logement et l'eau, hygiène et l'assainissement ont été identifiés comme les plus critiques par CARE. Les familles ayant quitté la Syrie pour le Liban sont, en outre, majoritairement installées dans des zones où 67% de la population libanaise vit en dessous du seuil de pauvreté. C'est pourquoi CARE intervient principalement dans ces deux secteurs et auprès des réfugiés syriens et des populations libanaises.

Objectif

Répondre aux besoins les plus urgents (biens et services de base) des personnes vulnérables affectées par la crise syrienne, tant réfugiées que populations hôtes au Mont Liban dans les districts du Chouf, Aley et Baabda.

Activités

Résultats

  • 708 ménages réfugiés et hôtes au Liban répondent à leurs besoins de base les plus urgents grâce à la distribution d'espèces.
  • 1 450 ménages vulnérables réfugiés au Liban sont informés des services disponibles au Mont Liban.

Activités

  • Distribution d'un montant moyen par mois de 180USD mais variable selon le degré de vulnérabilité, 3 mois de cash transfer.
  • Organisation et tenue de sessions d'information sur l'enregistrement, la santé, les bonnes pratiques, renvoi vers le HCR, etc.