Madagascar

Madagascar : assistance d’urgence pour les populations touchées par la crise de cyclone Enawo, dans la région de SAVA

Fiche projet

Début : mars 2017
Fin : juin 2017
Localisation : District d’Antalaha, région de SAVA
Budget : 193 136 euros
Financé par : Union européenne et Office of US Foreign Disaster Assistance (OFDA)
Bénéficiaires : 3 320 ménages, soit 16 600 personnes, parmi les foyers des villes détruites à plus de 50 % et n’ayant pas de ressources pour réparer ou reconstruire leur maison.

Le cyclone Enawo a frappé la côte nord-est de Madagascar en mars 2017 et a parcouru le pays vers le sud, causant des pertes matérielles et humaines importantes : 430 000 personnes ont été affectées. Ce projet a pour objectif de soutenir la réparation et le relogement de la population affectée par le cyclone dans la région de SAVA, constituée de 4 districts.

Contexte :

Le cyclone Enawo de catégorie 4 a frappé la côte nord-est de Madagascar le 7 mars 2017 avec des rafales atteignant 300 km/h, avant de traverser l’île en direction du sud. L’île a subi des vents très violents et des pluies diluviennes qui ont causé des graves pertes et dommages.

Située au nord-est du pays, la région de SAVA, composée de 4 districts, a été la plus touchée. Les dommages sont particulièrement concentrés dans celui d’Antalaha, qui constitue la principale bande côtière de la région.

Le Bureau national de gestion des risques et catastrophes de Madagascar estime que 81 personnes ont été tuées et 250 blessées, majoritairement dans ce district. Le cyclone a détruit ou endommagé une grande partie des habitations en zone rurale et affecté plus de 430 000 personnes.

De plus, une grande partie des plantations et des stocks alimentaires de la région de SAVA ont été perdus, alors que la saison des récoltes devait commencer. Les activités principales de subsistance des habitants reposent sur l’agriculture et le maraîchage. En conséquence, les populations riveraines ont désormais un accès restreint aux produits alimentaires et ont perdu leur source de revenus.

Enfin, la montée des eaux a atteint jusqu’à 3 mètres dans certaines villes et de nombreuses rivières sont sorties de leur lit, rendant l’accès à une eau de qualité difficile, surtout en milieu rural. En conséquence, le gouvernement de Madagascar a déclaré l’état d’urgence le 14 mars pour demander l’assistance de la communauté internationale.

Objectifs :

Objectif général :
Apporter une assistance d’urgence aux ménages les plus vulnérables affectés par le cyclone.

Objectif spécifique :
Permettre le relogement et la reconstruction des foyers détruits par le cyclone à travers la distribution de tentes et de kits d’abris.

Activités :

  • Distribution de kits composés de biens de première nécessité (kit NFI) pour 600 ménages.
  • Transport et distribution de bâches plastiques à 2 500 foyers, soit 12 500 personnes.
  • Distribution d’outils et de matériaux de construction résistants aux vents pour les maisons abîmées ou détruites pour 720 ménages.
  • Appui technique pour la construction d’abri.