Maroc

Maroc : Associations Villageoises d'Epargne et de Crédit

Fiche projet

Début : janvier 2014
Fin : décembre 2016
Localisation : Région de l'Oriental et la Région de Meknès-Tafilalet
Budget : 439 219 €
Partenaires locaux : Réseau Marocain d'Economie Social et Solidaire (REMESS), Institut Panafricain pour le Développement (IPD)
Financé par : Fondation d'Entreprise Société Générale pour la Solidarité / Société Générale
Bénéficiaires : 1000 femmes vulnérables (20 membres par AVEC, 50 AVEC au total). Les bénéficiaires feront partie d' associations féminines existantes et déjà opérationnelles et seront auto-sélectionnées entre les membres.

CARE contribue au développement économique égalitaire de la société marocaine, en renforçant notamment l'inclusion des femmes les plus marginalisées.

Contexte

Les résultats d'une étude menée par CARE en 2012 sur les causes profondes de la pauvreté au Maroc démontrent que, pour des raisons culturelles, les femmes ont peu d'opportunités économiques, sont plus illettrées que les hommes et manquent de confiance en elles pour initier des activités génératrices de revenus et faire entendre leur voix au sein de leur communauté. Le travail des femmes est généralement informel et sans protection sociale. Aussi, les personnes vivant dans le monde rural sont souvent méfiantes envers le système bancaire qui nécessite des déplacements fréquents vers les grandes villes, et un niveau d'alphabétisme suffisant pour comprendre les contrats et produits disponibles. Traditionnellement le dart ou la kora sont utilisés pour se prêter et emprunter de l'argent entre voisins, mais le système n'est pas formalisé. Ce projet propose donc de formaliser et de rendre plus efficaces ces formes d'entraide en visant l'insertion économique des femmes et en établissant un lien possible avec le système bancaire.

Objectifs

Favoriser l'autonomisation et l'insertion économique et sociale de femmes particulièrement vulnérables dans deux régions du Maroc, via l'institutionnalisation d'une nouvelle forme d'entraide solidaire adaptée aux ménages les plus pauvres, les Associations Villageoises d'Epargne et Crédit (AVEC). Cette méthodologie initiée par CARE au Niger en 1991 et répliqué depuis dans près de 70 pays bénéficie à plus de 9 millions de personnes. Elle sera introduite pour la première fois au Maroc, ciblant les femmes les plus marginalisées, issues du milieu rural, dont le besoin prioritaire est l'amélioration de leurs moyens d'existence et une couverture sanitaire.

Activités

Résultat 1 : Renforcer le pouvoir économique des femmes vulnérables grâce à l'investissement dans des initiatives économiques rentables

  • Organiser des réunions d'information auprès des autorités locales, des organisations représentant la société civile et les groupes de femmes.
  • Organiser des formations en alphabétisation, en compétences à la vie, dans le cadre de l'autonomisation sociale des femmes (estime de soi, communication, leadership, développement personnel, résolution de conflits et prévention de la violence basée sur le genre). 
  • Mettre en place des Associations Villageoises d'Epargne et Crédit (AVEC). Chaque semaine les femmes bénéficiaires se retrouvent pour épargner le montant de leur choix et constituer donc une épargne commune qui leur permette d'emprunter de l'argent pour lancer leurs activités génératrices de revenus.
  • Organiser des formations sur la création et la gestion d'Activités Génératrices de Revenus (AGR) et dispenser un appui technique pour le développement et la commercialisation d'AGR rentables. 
  • Mener des séances de sensibilisation et de formation sur la bancarisation formelle afin de pérenniser les activités des groupements de femmes et d'utiliser les AVEC comme un tremplin vers une potentielle bancarisation ou accès à des financements institutionnels. 
  • Créer des groupements par région (coopératives) et mettre en réseau les AVEC pour partager informations et expériences, notamment en matière de création d' AGR rentables.

Résultat 2 : Améliorer la protection sociale des femmes vulnérables

  • Fournir un soutien administratif pour bénéficier d'une assurance médicale (RAMED). Le Régime d'Assistance Médicale est fourni gratuitement par le Gouvernement du Maroc aux foyers les plus nécessiteux mais l'adhésion à ce système reste très problématique pour les ménages les plus vulnérables.

Résultat 3 : Faire évoluer les normes liées au genre vers une plus grande égalité des genres

  • Mettre en place une stratégie d'engagement des hommes pour promouvoir l'égalité des genres et la masculinité positive et assurer un environnement favorable à une plus grande participation des femmes à la vie de la communauté.

Résultat 4 : Initier un dialogue avec les autorités publiques pour l'institutionnalisation de la méthodologie AVEC

  • Mener des actions de plaidoyer dans le cadre du projet auprès des autorités publiques pour la reconnaissance de la méthodologie AVEC comme une méthode de création de richesse, d'insertion professionnelle et donc de levier de croissance économique adapté aux ménages les plus défavorisés.