Niger

Niger : intervention d'urgence en eau, hygiène et assainissement pour les personnes déplacées dans la région de Diffa

Fiche projet

Début : août 2016
Fin : novembre 2017
Localisation : Région de Diffa, communes de Gueskerou et de N’guigmi
Budget : 1 000 000 €
Financé par : Commission européenne (ECHO)
Bénéficiaires : 13 000 personnes (soit environ 6 370 hommes et 6 630 femmes)

L’intervention proposée par CARE vise à répondre aux besoins urgents en eau, hygiène et assainissement des populations affectées par la crise du bassin du lac Tchad.

Contexte :

Depuis 2014, les exactions des groupes armés insurgés au nord-est du Nigéria ont entrainé un afflux de plus de 110 000 personnes depuis le Nigeria vers la région de Diffa au Niger.

L’assistance humanitaire s’est organisée pour répondre autant que possible aux besoins urgents de ces personnes réfugiées et retournées. De plus, les attaques en 2015 et 2016 dans la région de Diffa et alentours ont provoqué de nouveaux mouvements de populations déplacées internes, dont le nombre atteignait 280 000 en juin 2016, représentant la moitié de la population actuelle dans la région.

Ces arrivées de population, dont la grande majorité (80%) est hébergée en familles d’accueil, créent une pression sur le partage des ressources, notamment l’accès à l’eau déjà très limité dans cette zone, conduisant à une situation alarmante.

Objectifs :

  • Objectif général : contribuer à l'amélioration des conditions de vie pour les populations déplacées dans la région de Diffa.
  • Objectif spécifique : assurer un accès de qualité pour l'eau, hygiène et assainissement aux populations ciblées par l'intervention.

Activités :

Résultat 1 : accès à l’eau en quantité et qualité suffisante

  • Réalisation d'un forage profond à Blabrine pour environ 12 000 personnes.
  • Construction d'un puits pastoral à Kindjandi permettant de contenir les animaux et de prévenir d’éventuels débordements entre populations locales et pastorales.
  • Mise en place de comités de gestion des points d'eau (CGPE) pour l’entretien, la maintenance et la gestion des points d’eau.
  • Soutien aux artisans réparateurs existants pour s’assurer de la réparation des pannes au niveau des points d’eau.
  • Distribution de bidons de 20L et de seaux pour le transport et le stockage de l'eau potable.
  • Test de la qualité de l'eau au niveau des points d'eau et au niveau des ménages (et traitement le cas échéant).


Résultat 2 : amélioration des pratiques d’hygiène et d'assainissement.

  • Conduite d'une enquête CAP (connaissances, attitudes, pratiques) dans les sites ciblés (initiale et finale).
  • Construction d’ouvrages sanitaires (100 latrines et douches, fosses à ordures et distribution de poubelles pour l’assainissement des sites).
  • Organisation de sessions de sensibilisation et de promotion à l'hygiène, organisation de l'entretien et de la maintenance des latrines/douches communautaires et de la collecte d’ordures.
  • Distribution des kits dignité (pagne, 10 morceaux de savon de 250g, petit seau, sous-vêtements) aux femmes en âge de procréer.
  • Mappings communautaires des zones de dépotoir sauvage et de zone de défécation à l'air libre pour permettre l'implication de la communauté dans les activités et pour pouvoir identifier les améliorations à la fin du projet.