Des millions de personnes dans le monde voient chaque année leur vie soudainement bouleversée par des conflits ou des catastrophes naturelles. Fin 2013, ils étaient 51,2 millions à avoir dû quitter leur maison* et beaucoup d'entre eux ont trouvé refuge dans un pays étranger. 

La plupart des personnes affectées par des situations d'urgence sont obligées de vivre dans des abris de fortune insalubres où le risque de maladie et d'épidémie est élevé. Le manque d'eau potable et de nourriture menace également leur survie.

Dans ces contextes de crise, différents acteurs se coordonnent : les organismes d'aide internationaux, les gouvernements et les organisations locales. Cela permet de créer des synergies entre eux et d'éviter une double présence des ONG sur le terrain.

L'intervention de CARE

4 axes d'interventions sont privilégiés : les abris, la nourriture, l'accès à l'eau et l'hygiène. La santé reproductive et maternelle est également un axe fort sur lequel travaillent les équipes.

Dans chaque situation d'urgence, CARE implique les populations locales dans sa réponse. Elle les sensibilise à des questions très problématiques telles que l'hygiène ou les violences basées sur le genre. Après avoir analysé les besoins avec les locaux, les équipes planifient l'intervention en fonction des spécificités sociales et sociologiques.

Le travail en amont et en aval

CARE organise son action en 3 temps : la préparation des populations face aux risques ; la réponse d'urgence et la reconstruction.

Préparer les populations et renforcer leur résilience

Une bonne préparation peut sauver des vies, minimiser les impacts des catastrophes et aider les personnes à se relever plus rapidement. CARE mène pour cela des programmes de réduction des risques et met en place des plans de préparation à l'urgence.

Répondre à l'urgence

Lors de crises, la réactivité est primordiale. C'est la raison pour laquelle le réseau dispose de réserves budgétaires allouées spécifiquement à ce type d'interventions. S'appuyant dans la plupart des cas sur des équipes déjà présentes sur le terrain, CARE peut dépêcher en renfort des experts internationaux.

Reconstruire après l'urgence

La réponse immédiate ne représente qu'une partie de notre action. Les conséquences des urgences s'inscrivent sur le long terme. CARE apporte un soutien psychosocial et accompagne les populations pour une reconstruction durable. L'objectif pour l'association est de soutenir les communautés afin de passer le plus rapidement possible d'une phase d'urgence à une phase de réhabilitation puis de développement long terme. Nous aidons les populations à s'aider eux-mêmes.

*Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés

Les principes d'intervention de CARE
  • Travailler avec des partenaires locaux et avec les autres organisations intervenant sur place ;
  • Promouvoir la responsabilité des populations locales et augmenter leur résilience ;
  • Promouvoir une réponse non violente aux conflits ;
  • Promouvoir des solutions long terme ;
  • Renforcer l'autonomisation des femmes et des filles, en reconnaissant qu'hommes et femmes ne sont pas touchés de la même manière par les situations d'urgence.