Une journée pour défendre les droits des femmes : les actions de CARE

Les femmes sont les premières victimes de la pauvreté dans le monde. Ces dernières jouent pourtant un rôle capital dans l'amélioration des conditions de vie des communautés. Pour ces raisons CARE veille à placer les femmes au cœur de ses programmes, à défendre leurs droits, à rééquilibrer les relations entre les femmes et les hommes.
A l'occasion de la Journée Internationale des Femmes, les membres du réseau CARE ont mis en place diverses actions pour sensibiliser et mobiliser l'opinion publique contre les violences basées sur le genre.
CARE Canada, CARE Australie, CARE UK et Luxembourg ont attiré l'attention sur l'opération « Walk in her shoes ». L'idée est de challenger les participants à marcher 8 000 pas par jour pendant 8 jours. 6 km, c'est la distance parcourue par ces femmes et ces filles qui vont chaque jour chercher à manger et à boire pour leurs familles et communautés. Cette campagne est l'occasion de rappeler aux participants les conditions de nombreuses femmes dans le monde, et de se mettre, comme son nom l'indique, « in their shoes ».

A travers sa page web « International Women's day 2013 », CARE USA sensibilise l'opinion publique aux violences faites aux femmes. Les internautes sont invités à soutenir les actions de CARE par un don ou par la signature d'une pétition au secrétaire d'Etat des Etats Unis, John Kerry, pour faire des violences faites aux femmes une priorité internationale.

CARE Inde a également mis en ligne sa pétition pour rappeler l'urgence de lutter contre les inégalités à l'origine des violences faites aux femmes :

L'ONG demande entres autres au gouvernement que les lois et politiques existantes soient effectivement appliquées et que les violences faites aux femmes et aux filles soient poursuivies.
La mise en place, par le réseau CARE, de ces différentes campagnes de communication contre les violences basées sur le genre est essentielle pour sensibiliser le plus grand nombre et mettre fin à ces pratiques. Ainsi cette mobilisation autour du 8 mars renforce la stratégie d'action globale développée par CARE contre les violences faites aux femmes pour que l'ensemble de la communauté s'implique en faveur du respect des droits des femmes et de l'égalité.