CARE et Bouygues Bâtiment International : une offre "social business" au Maroc

Dans un double objectif d'intégrer les principes du développement durable au cœur de son métier et de saisir différemment les opportunités de marché, Bouygues Bâtiment International (BBI) s'est intéressé àla construction de logements sociaux au Maroc. Cette démarche a donné naissance au projet de création d'une offre « social business » au sein de BBI pour ce marché BoP (base de la pyramide).

Focus aspect « social / sociétal » du projet d'offre « social business » de Bouygues Bâtiment International

Pour co-construire la partie sociale de cette offre « social business », CARE France a accompagné Bouygues et mené diverses actions pour inclure les parties prenantes en deux temps.

  • La première phase consistait en l'analyse du besoin des populations locales sous forme d'enquête terrain auprès de 270 ménages, complétée par trois entretiens de groupe dans la Cité Royale de Sala Al Jadida, à Rabat. Le retour d'expérience des habitants de cette ville construite il y a une dizaine d'années par BYMARO a permis d'identifier des axes d'amélioration des conditions de vie, de travail et des actions solidaires à mettre en place avec et par ces populations.
  • La seconde phase a été, avec l'équipe projet composée de collaborateurs de Bouygues mais aussi de partenaires externes spécialisés dans le Social Business, l'identification des autres parties prenantes principales et l'organisation de quatre groupes de travail autour de quatre thématiques identifiées en phase 1. Cette consultation conduite sur deux journées a débouché sur une vingtaine de thématiques transversales à intégrer dans l'approche sociale de construction de ces logements, comme par exemple l'intégration du besoin de transport pour les petites distances (terminus/habitation, etc.) ou l'intégration d'espace pour des équipements communs. Cela a permis, au-delà des réflexions, de créer des liens localement avec de nouveaux acteurs, impliqués dans une vision plus sociale du logement et favorisant un tissu urbain souple.

La dynamique créée par ce début de dialogue avec des parties prenantes a enrichi la vision de ce pilote. Ce projet va au-delà de l'éco-quartier appliqué au logement social et s'inscrit dans une démarche RSE de BBI et d'innovations urbaines ambitieuses, porteuses de lien et d'insertion sociale et économique.