En route pour sauver la planète - Les étapes clés vers la COP21.

COP21 : début des négociations à Genève

Du 8 au 13 février, a eu lieu à Genève la première étape importante des négociations en vue de la Conférence sur le climat qui se tiendra à Paris en décembre 2015 (COP 21).

Les « négociations » ont accouché d'un premier texte qui devra être affiné d'ici décembre prochain afin de servir de base de travail à la COP 21. Le texte de Lima (COP 20) est passé de 33 à 86 pages, à cause des nombreuses additions, et sera traduit en 6 langues de l'ONU.

Grâce au fait que les différents pays aient accepté le texte comme base de négociation officielle, Genève a été ressenti comme de bonne augure pour ces mois cruciaux pour l'avenir de la planète. Est-ce parce que les négociations n'ont pas vraiment commencé ? Le nouveau texte n'est qu'une succession d'ajouts venant compléter le précédent, la mise en place de compromis et d'accords entre les différentes parties étant très laborieuse. Certains appellent déjà ce texte le « Le texte des 1001 options et contradictions ».

Il faut tout de même notées deux grandes percées suite aux rencontres de Genève : l'intégration des questions des droits humains et de la sécurité alimentaire qui n'étaient auparavant pas évoquées.

D'ici aux négociations à Bonn, un gros travail reste à faire pour consolider et affiner certaines options.

Les prochaines étapes :

  • Mars et Mai : deux réunions informelles seront organisées par la présidence péruvienne des négociations et la future présidence française, à Lima puis Paris. D'un format plus restreint, elles seront consacrées aux "points difficiles" et ouvertes à tous les pays.
  • Du 1er au 11 juin : réunion intermédiaire de négociations sur le futur accord à Bonn, siège du secrétariat de la Convention. 
  • Du 7 au 10 juillet : Conférence scientifique sur le changement climatique à l'Unesco à Paris 
  • 31 aout au 4 septembre : 3e session de négociations intermédiaires de l'année, à Bonn, pour préparer l'accord de Paris. 
  • 19 au 23 octobre : 4e session de négociations intermédiaires à Bonn. 
  • Octobre/novembre : pré-conférence de Paris (au niveau ministériel) 
  • 1er novembre : publication par le secrétariat de la Convention de l'Onu sur le climat, d'une synthèse des engagements nationaux de réduction des gaz à effet de serre, afin de mesurer l'effort global. 
  • 30 novembre-11 décembre : COP 21, 21ème Conférence de l'Onu sur le climat, au Bourget, près de Paris.

5, 4, 3, 2, 1...C'est parti!

5 enjeux-clés pour CARE : atténuation des risques, adaptation et pertes et dommages liées aux catastrophes climatiques, droits humains et égalité des genres, sécurité alimentaire, financements.

4 sessions de négociations : Genève, Bonn, Bonn, Paris

3 ministres mobilisés : Laurent Fabius, Ségolène Royale,Annick Girardin

2 visions antagonistes du monde : pour un développement libre industriel des états (avec toutes les dérives qui peuvent en découler) vs un développement maitrisé et durable, respectueux de l'environnement.

1 accord international sur le climat : l'objectif de la COP 21 !

Un bon résultat pour la COP21, ce serait....
  • Un engagement des Etats sur la réduction de leurs émissions GES avant 2020.
  • Un accord universel signé pour la période post-2020 : les contributions nationales permettent de rester sous le seuil de +2°C d'ici à 2100.
  • Des mécanismes d'évaluation et de vérification des contributions nationales pour comptabiliser tous les 5 ans les avancées et blocages des Etats.
  • Une mise en exergue de la justice climatique, de la sécurité alimentaire, des droits humains et du genre dans les négociations.
  • Les notions d'adaptation et de pertes et dommages au cœur du texte, avec des ressources suffisantes.
  • Le Fonds Vert pour le Climat est alimenté annuellement de 100 M$. Les Etats contribuent de manière équitable à ce fonds (selon leur responsabilité historique et leur PIB). Ces fonds sont majoritairement publics, additionnels et sous forme de dons (et non prêts).