Malgré la crise, Lafarge renouvelle son partenariat avec CARE France

En 2003, le groupe Lafarge, leader mondial des matériaux de construction, signait un partenariat de cinq ans avec CARE France pour mettre en place un plan de lutte contre le VIH/SIDA sur le lieu de travail en Afrique. L’entreprise cherche à lutter contre ce fléau qui engendre un impact économique et humain considérable pour les filiales du Groupe dans les pays affectés. Cette collaboration a permis de créer un dispositif de santé efficace et reconnu.

Forts de ce succès, Lafarge et CARE ont souhaité prolonger leur collaboration en signant un nouveau partenariat le 2 juin dernier pour une durée de 3 ans. Cette nouvelle collaboration porte sur des sujets clés pour Lafarge et les communautés locales vivant à proximité des usines du groupe dans les pays en développement.

CARE France et Lafarge ont choisi de travailler sur les trois axes suivants :

-        L’extension du travail réalisé sur la santé, avec la diffusion des savoir-faire développés en Afrique en matière de lutte contre le VIH/SIDA, mais aussi le paludisme

-        Le développement d’un outil d’évaluation de l’impact socio-économique sur les communautés locales des activités développées par le groupe dans les pays du Sud.

-        Le lancement d’un projet pilote visant à permettre à des populations pauvres d’accéder à un habitat de qualité.

Le renouvellement de ce partenariat et son contenu démontrent la volonté de Lafarge de s’engager dans une démarche RSE réellement significative

. Il rend compte de la volonté du groupe de mesurer les impacts sociaux – positifs ou négatifs, directs ou indirects- liés

à son activité, et de travailler en collaboration avec les communautés environnantes des usines.