CARE consacre une partie importante de ses efforts pour améliorer les conditions de vie de petits producteurs agricoles et éleveurs dans de nombreux pays. Souvent éloignés des grands centres de productions et peu formés aux techniques de production modernes ils vivent maigrement de leur production.

En nouant un partenariat de grande ampleur en Egypte, CARE et Danone (au travers de son fonds Ecosysteme) s'associent pour repenser la manière dont les petits producteurs de lait peuvent s'intégrer dans la chaîne de valeur de grands groupes industriels afin de vivre dignement de leur travail. Ce projet d'une durée de 3 ans et vise a réduire la vulnérabilité des producteurs pauvres en les aidant à produire davantage et de meilleure qualité.
Le projet s'attachera à organiser une chaîne d'approvisionnement efficace, favoriser l'accès de 5000 producteurs aux marchés à des prix satisfaisants. Une approche innovante combinant travail avec les petits producteurs et construction d'une ferme moderne de plus grande taille afin de mutualiser l'accès à des services essentiels pour exercer leur métier (service veterinaire, alimentation animale, etc).

Danone, fidèle à son engagement en faveur de la santé par l'alimentation trouve dans ce projets hybride mêlant engagement sociétal et modèle économique une façon d'améliorer la vie des producteurs tout en sécurisant des approvisionnements locaux de qualité dans un marché égyptien où la demande est en croissance rapide.

Un approche stratégique que partage Kevin Fitzcharles, directeur de CARE Egypte : « Depuis des années, CARE et Danone échangent sur la thématique de la responsabilité sociale des entreprises. Chez CARE, nous pensons que travailler avec le secteur privé fait partie intégrante de notre mission, et que nous pouvons développer de nouveaux modèles non seulement viables économiquement, mais également profitables aux communautés les plus vulnérables. »

CARE pourra s'appuyer sur les projets menés dans d'autres pays puisque en Asie, où CARE travaille également à l'amélioration des chaînes de valeur laitière afin qu'elles intègrent mieux les producteurs pauvres en zone rurale. Au Bangladesh par exemple, nos équipes, avec le soutien de la fondation Bill & Melinda Gates, ont accompagnées près de 35 000 familles de producteurs de lait qui ont vu leurs revenus doubler depuis le démarrage du projet il y a trois ans.