Vous le savez, le social business JITA mené par CARE au Bangladesh a fait ses preuves : les conditions de vie de plus de 3 000 femmes se sont améliorées grâce au développement d'un modèle de distribution en zones rurales.

Logos BIC et CFAO

Fort de cette expérience, CARE et ses partenaires BIC et CFAO innovent et souhaitent répliquer ce modèle au Ghana.

Si l'objectif et le moyen sont similaires - améliorer les conditions de vie de femmes vulnérables grâce à un modèle de distribution économique ET sociale viable - cette initiative devra immanquablement s'adapter au contexte local. Au-delà des considérations culturelles, il s'agit également de s'appuyer sur les opportunités existantes que sont les Associations Villageoises d'Epargne et de Crédit (AVEC). 

Les AVEC : des plateformes de distribution ?

Sur le continent Africain, CARE mène un programme ambitieux : Access Africa. L'objectif est de favoriser le développement des AVEC. Ces groupements de femmes sont indépendants et autogérés. Chaque groupe constitue une épargne et décide de l'octroi de crédits à ses membres. Grâce à ces crédits, les femmes peuvent ainsi développer des activités génératrices de revenus (négoces, activités agricoles, micro-entreprises,...). A ce jour, CARE a impliqué plus de 3 millions de femmes !

Le Ghana : un terrain propice à l'innovation

Si le pays présente une réelle stabilité politique (l'une des rares démocraties Africaines) et des perspectives économiques remarquables, le contexte social reste cependant très difficile (IDH = 135). C'est pourquoi CARE y mène des programmes de lutte contre l'extrême pauvreté, notamment aux côtés de 40.000 femmes membres d'AVEC, et souhaite innover sur le champ du BoP (base de la pyramide).

Innover ensemble

Sur ce terreau fertile, CARE France, BIC et CFAO ont uni leurs forces et leurs expertises pour mener ce projet de réplicabilité dans la région d'Ashanti. C'est en rassemblant des expertises diverses (techniques, commerciales, de marketing social, de capacité de mobilisation d'acteurs locaux, de performances sociales) que ce projet se dessine. Nos expériences passées sont également une force et nous n'oublions pas l'un des facteurs clefs de succès du projet JITA : la constitution d'un panier multi produits. 

Alors que la première phase du projet se termine - étude de faisabilité, étude de base sociale, étude de marché - et que la modélisation en est en cours pour mener un projet économiquement ET socialement viable, l'intégration de nouveaux partenaires serait un atout de taille !

Vous souhaitez répliquer un social business ou rejoindre cette initiative ? Contactez nous !   

Vianney Sauvage sauvage@carefrance.org / 01 53 19 87 65