Les premiers constats du typhon Bopha aux Philippines

Un violent typhon a touché l’archipel des Philippines dans la nuit du 3 au 4 décembre.
Le 7 décembre, le typhon Bopha (appelé localement Pablo) avait fait plus de 400 morts et plus de 800 blessés /disparus. Il a provoqué de forts vents, inondations, et glissements de terrain affectant au total plus de 5 100 000 personnes et détruisant plus de 15 100 maisons.
CARE et ses partenaires suivent l’évolution de la situation et des besoins pour la mise en place d’une approche multisectorielle. Dans une première phase de trois mois, CARE interviendra dans le domaine des secteurs alimentaire, de l’eau, et de l’hygiène et l’assainissement et des biens non alimentaires. L’association se concentrera sur les régions qu’elle connait à savoir Agusan del Sur et la Vallée de Compostela.

La mise en place de ces actions nécessite un financement d’un montant de 500 000 euros.
Pour venir en aide aux victimes du typhon, CARE fait appel à ses partenaires. N’hésitez pas à nous contacter.

La réponse de CARE à l'ouragan Sandy

Beaucoup moins médiatisé que lors de son passage sur la côte Est des Etats Unis, l’ouragan Sandy a touché fin octobre Cuba puis Haïti.
Sandy est l’ouragan le plus dévastateur qu’ait connu Cuba depuis 50 ans, affectant quelques 1.13 million de personnes, impactant les habitations, les champs, les infrastructures.

En Haïti aussi les dégâts sont considérables. Trois jours durant, de fortes pluies se sont abattues sur le pays. Plus de 18 000 maisons ont été détruites, inondées ou endommagées. Là aussi les champs et les infrastructures sont détruits rendant encore plus difficile l’accès à certaines zones du pays. Cette catastrophe vient aggraver une situation déjà précaire en Haïti. Le pays ne s’est pas encore remis du tremblement de terre de 2010 ni de l'épidémie de choléra.
CARE apporte, dans chacun de ces pays, une réponse pour venir en aide à la population. A Cuba, CARE se concentre sur les abris, les biens non alimentaires sur le court et moyen terme et sur la relance agricole sur le long terme.
En Haïti, CARE a choisi d’intervenir à Grande Anse, zone où l’ONG est déjà positionnée et opérationnelle. L’ONG apportera son soutien à environ 12 000 personnes dans les domaines de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, mais aussi de l’abri pour couvrir les besoins immédiats des familles affectées.

Contactez nous pour soutenir CARE dans sa réponse à Cuba, en Haïti et au Philippines