Typhon Haiyan - décryptage d'une catastrophe et d'une mobilisation

Le typhon Haiyan qui a frappé les Philippines en novembre a dévasté une partie du pays. Les derniers chiffres recensés font état de plus 14 millions de personnes affectées (chiffre annoncé par OCHA le 10 décembre 2013), soit plus que toute la population en Haïti, plus de 5 900 morts sont à déplorer.

Plus d'un million de maisons ont été endommagées et la plupart d'entre elles complètement détruites. Sur place, l'envie de rebâtir fait place petit à petit à l'hébétement et le choc des premières semaines, il n'en reste pas moins que plus de 4 millions de personnes sont déplacées. Les cultures (bananiers, rizières etc.) et moyens de subsistances ont été détruits et certains envisagent, dès à présent, l'exode pour survivre.

Aucun pays, aussi préparé aux urgences soit-il, ne pouvait s'attendre à un tel choc. L'aide à apporter reste considérable et la reconstruction qu'il faut planifier, va devenir la priorité dans les 6 à 8 prochains mois.

Distribution de riz CARE
© Peter Caton
Distribution de riz par les équipes de CARE

La réponse de CARE :

L'équipe de CARE, déjà présente au moment du cyclone et en collaboration avec d'autres organisations sur place, intervient dans 3 régions qui ont été sévèrement touchées : Leyte, Samar et Panay.

CARE a ainsi fourni de la nourriture (riz, haricots, poisson et viande séchés, sucre, huile, sel) à plus de 40 000 personnes ainsi que du matériel de construction (bâches, marteaux, scies etc.) en partenariat avec les membres de l'organisation ACCORD, dans les régions d'Ormoc, Leyte, Samar et Panay.

L'objectif de CARE est de porter secours à 225 000 personnes en fournissant nourriture, abri et assistance sur l'urgence et la post urgence.

La mobilisation des entreprises en France

CARE dans le monde a un objectif de collecte de 15 millions d'euros au global pour répondre au besoin d'urgence aux Philippines. A ce jour, plus de 12 millions ont déjà été collectés grâce à des donateurs individuels, des acteurs institutionnels et privés.

Bien que les résultats mondiaux pour l'ensemble des ONGs restent en dessous de la mobilisation suscitée par les catastrophes majeures de cette dernière décennie, CARE France a bénéficié du soutien de ses fidèles partenaires entreprises : le Groupe AXA, le fonds Urgence et Développement de BNP Paribas, Bouygues Construction et sa fondation Terre Plurielle, Christian Dior et la Société Générale qui ont collecté au global près de 700 000 euros pour l'urgence, la post-urgence et la reconstruction.

L'appel a été d'autant plus efficace que les responsables au sein de ces entreprises ont réagi rapidement, mobilisant les salariés dans le monde entier, via des outils de collectes en ligne. La presse comme toujours, joue un rôle déclencheur majeur, et le chiffre prématurément avancé de 10 000 morts, préfigurant l'ampleur de la catastrophe n'est pas étranger à cet élan de soutien.

Vous aussi, préparez votre dispositif de mobilisation pour les urgences auprès de vos salariés en contactant l'équipe partenariats entreprise pour en discuter.

Contactez Thuy-Anne Stricher pour plus d'informations : stricher@carefrance.org / 01 53 19 89 87