Cameroun. CARE soutient les réfugiés centrafricains. Juin 2014

À Kette, de fragiles cahuttes fabriquées avec des feuilles abritent désormais des familles entières de réfugiés centrafricains.
À Kette, de fragiles cahuttes fabriquées avec des feuilles abritent désormais des familles entières de réfugiés centrafricains.
À Kette, de fragiles cahuttes fabriquées avec des feuilles abritent désormais des familles entières de réfugiés centrafricains.
Moussa témoigne : "J'avais une maison, des animaux. Quand le conflit à commencer, j'ai tout perdu." Sa femme ajoute : "Nous n'avons même pas d'eau pour boire." Le point d'eau qu'ils utilisent n'est pas potable.
1 640 réfugiés dont 1 182 enfants et 256 femmes sont installés à Kette et de nouveaux arrivants arrivent chaque jour.
Les réfugiés n'ont presque pas d'eau ou de nourriture. Aujourd'hui quasiment tous les enfants souffrent de malnutrition.
CARE a récemment aidé 230 familles en distribuant de la nourriture (riz, haricot, sucre, huile végétale, sel), du savon, des seaux, des bouilloires et des matelas.
CARE a récemment aidé 230 familles en distribuant de la nourriture (riz, haricot, sucre, huile végétale, sel), du savon, des seaux, des bouilloires et des matelas.
CARE a récemment aidé 230 familles en distribuant de la nourriture (riz, haricot, sucre, huile végétale, sel), du savon, des seaux, des bouilloires et des matelas.
Amina, 10 ans, fait partie des 1 640 personnes aidés par CARE. Amina est arrivée au Cameroun avec ses cinq frères et sœurs, son père et sa belle-mère.