21 mars 2017

Appel à dons : 20 millions de personnes menacées par la famine

Plus de 20 millions de personnes risquent de mourir de faim. Nous sommes confrontés à une crise sans précédent, provoquée par les conflits et les sécheresses. Nos équipes sur le terrain sont déjà mobilisées. Aujourd’hui, votre aide est indispensable : elle nous permettra de poursuivre notre action sur le terrain.

CARE aide les populations au Soudan du Sud
© 2016 / CARE

Des millions de personnes souffrent d'une faim insoutenable

Il s’agit d’une crise d'une ampleur inédite depuis des années. 20 millions de personnes sont menacées par la famine dans quatre pays : Soudan du Sud, où la famine a été déclarée, Nigeria, Yémen, et Somalie, où l'insécurité alimentaire est critique. 

Au début du mois de mars, les autorités somaliennes ont annoncé que 110 personnes étaient mortes de faim ou de diarrhée en moins de 48 heures.

Plusieurs autre pays en Afrique de l'Est sont également menacés par ce fléau.

Des familles survivent à peine en se nourrissant de feuilles et de racines pour manger

« C'est la pire sécheresse que nous ayons jamais connue. Elle a tué tous les animaux, même les chameaux, les ânes et les chèvres », témoigne Sirad, une mère de sept enfants, qui vit en Somalie. 

En Somalie, en Éthiopie et au Kenya, la sécheresse a tari les sources d'eau, anéanti les cultures et décimé le bétail. Dans l’ensemble de ces pays, les prix de la nourriture ont fortement augmenté et les familles sont obligées de vendre tout ce qu’elles ont pour survivre. 

Les femmes et les filles sont particulièrement à risque : elles parcourent des kilomètres pour collecter de l’eau et sont les dernières nourries au sein de leur famille. 

Les équipes de CARE déjà mobilisées

CARE aide les populations affectées par la famine
CARE apporte une aide d'urgence (nourriture, eau, soutien financier) aux populations menacées par la famine. Ici au Yémen. © 2016 / CARE

Au Soudan du Sud, au Yémen et dans le bassin du Lac Tchad, de violents conflits ont ravagé les cultures et compliquent l’acheminement de l’aide humanitaire. 

Malgré ces difficultés, CARE a déjà aidé plus de 2,9 millions de personnes au Soudan du Sud, en Somalie, en Éthiopie et au Yémen. 

  • Nous fournissons une aide alimentaire et un soutien financier aux familles les plus vulnérables.
  • Nous distribuons des semences aux agriculteurs afin de garantir la production de nourriture ;
  • Nous veillons à ce que les familles aient de l'eau potable.
Nous avons besoin de vous pour continuer nos actions !

Les Nations unies réclament d'urgence plus de quatre milliards de dollars pour aider les populations qui ont en besoin. Mais les fonds tardent à arriver. Aidez-nous à poursuivre nos actions : 

  • 75 € permettent, par exemple, d’apporter une aide alimentaire à six enfants souffrant de malnutrition.
  • 185 € permettent de distribuer une aide alimentaire d’urgence à 20 personnes.

La famine est déclarée lorsque :

  • au moins 20% des familles d'une région sont confrontées à des pénuries alimentaires extrêmes et font preuve d’une capacité limitée à y faire face. 
  • les taux de malnutrition aiguë dépassent 30%
  • et le taux de mortalité dépasse deux personnes par jour pour 10 000 personnes.