CARE donne aux gouvernements locaux, aux organisations de la société civile et aux communautés, les moyens d'analyser les risques, de prévoir les changements et d'adopter des approches innovantes d'adaptation.

Les enjeux

Des inondations au Bangladesh aux sécheresses au Sahel, en passant par les ouragans dans les Caraïbes, à Madagascar et aux Philippines, les personnes les plus démunies souffrent déjà de l'augmentation de l'intensité et de la fréquence des aléas climatiques.

  • Le nombre de catastrophes naturelles a doublé ces 20 dernières années et en raison du changement climatique.
  • Certains changements plus lents sont aussi en route (sécheresse ou fonte des glaciers).
  • 10 % de la population mondiale, soit 600 à 700 millions de personnes, habitent désormais dans une zone menacée par la montée des eaux.
  • Si rien n'est fait, ces changements entraîneront une baisse de la quantité d'eau disponible et des rendements agricoles (2% par décennie en moyenne au cours de ce siècle) alors même que la demande mondiale en alimentation va augmenter pendant cette période (14% par décennie jusqu'en 2050).
  • 600 millions de personnes supplémentaires pourraient ainsi souffrir d'insécurité alimentaire d'ici à 2080.

Les solutions

Accès à l'information climatique

Dans un contexte changeant plus imprévisible, les solutions techniques ne suffisent pas. CARE travaille avec les communautés pour qu'elles aient accès aux prévisions climatiques et qu'elles puissent les utiliser pour bâtir leur stratégie d'adaptation.

Gérer les ressources naturelles de manière équitable et durable

Les moyens d'existence des populations dépendent de leur environnement. CARE les aide à développer des stratégies de résilience en préservant notamment leurs ressources naturelles. Cela passe par :

• la promotion de pratiques agricoles adaptées aux changements climatiques et respectueuses des ressources naturelles que sont la terre et l'eau (agro-foresterie, agro-écologie).

• l'amélioration de l'accès et du contrôle des ressources, notamment pour les plus vulnérables

Réduire les risques liés aux catastrophes naturelles

La préparation aux catastrophes est un investissement rentable à long terme. 1 dollar investi dans la réduction des risques liés aux catastrophes permet d'éviter jusqu'à 3 dollars de pertes: mieux vaut prévenir que reconstruire.

CARE contribue à la construction de bâtiments plus robustes, la mise en place de systèmes d'alerte précoce et de plans d'évacuation, l'installation d'équipements techniques et la publication d'informations dans les médias locaux.

Zoom sur les femmes

Les femmes sont les premières impactées par les effets du changement climatique car la raréfaction des ressources naturelles renforce les inégalités de genre existantes, notamment en termes d'accès à l'eau et à la terre. Les femmes et les enfants sont également 14 fois plus affectés par les effets des catastrophes naturelles.
• Les pays où les femmes sont mieux représentées dans les parlements signent plus de traités en faveur de la protection de l'environnement.

Le Saviez-vous ?
  • CARE France a mis en œuvre des projets sur le changement climatique et la réduction des risques dans 13 pays en 2013-2014
  • Cela a représenté 8% du budget annuel.