Sécurité alimentaire

L'approche de CARE en matière de sécurité alimentaire consiste à s'assurer que les populations ont accès à des sources fiables d'aliments nutritifs, en respectant les équilibres environnementaux, sociaux et économiques locaux.

Les enjeux

A ce jour, dans le monde, plus d'un milliard de personnes souffre de faim chronique. Chaque année, la faim tue plus de personnes que le SIDA, le paludisme et la tuberculose réunis.
La malnutrition de l'enfant est la cause sous-jacente de 35 % des décès d'enfants de moins de 5 ans.

Le changement climatique et ses conséquences néfastes sur la productivité agricole menacent d'accroître encore le nombre de personnes souffrant de faim et de malnutrition.
L'aide alimentaire en temps de crise ou d'urgence est importante mais ne suffit pas face aux causes de la faim chronique.

Les solutions

Les projets de CARE de lutte contre la malnutrition comprennent 4 axes essentiels :

  • dépister et prendre en charge médicalement la malnutrition modérée et sévère,
  • éduquer les femmes sur les techniques d'allaitement et de sevrage,
  • éduquer les familles et les communautés sur la manière de préparer des plats nutritifs,
  • influer sur les politiques publiques pour améliorer les programmes du gouvernement en termes de sécurité alimentaire y compris la mise en place de filets de sécurité.

Plus généralement, l'objectif de CARE est de permettre à chaque famille d'avoir un accès durable à la nourriture, quelque soit la saison et les périodes de culture.

Afin d'améliorer la sécurité des moyens de subsistance des populations, CARE développe entre autres des projets dits d'agriculture et ressources naturelles. Ces projets recourent à de nouvelles techniques de production agricole et de gestion des ressources naturelles. Ils se concentrent sur :

  • une production agricole et animalière respectueuse de l'environnement,
  • des activités de protection du sol et de l'eau,
  • des activités agro forestières,
  • la lutte contre les parasites,
  • l'aquaculture et l'amélioration des infrastructures, comme par exemple la construction ou la réhabilitation de routes.

CARE définit ses projets avec les populations locales en étudiant préalablement les conditions qui influencent la stabilité et le caractère durable de l'approvisionnement. Les projets menés tiennent compte des ressources potentielles, de la structure socio-économique, des conditions de stockage et des difficultés d'approvisionnement.

Comme pour l'ensemble de ses actions, CARE privilégie une approche globale qui prend en compte les enjeux de sécurité alimentaire, de protection de l'environnement et d'accès à l'épargne et au crédit. CARE s'assure aussi que les populations ont accès aux ressources financières et aux marchés de sorte qu'elles puissent vendre leurs récoltes excédentaires et gagner un revenu pour subvenir à leurs autres besoins.

Assurer la période de soudure

Témoignage de BAVY ELISABETH, commune urbaine d'Antalaha, Madagascar

« Je suis la présidente d'une association de transformation de produits agricoles créée suite à une formation de CARE. Nous collectons des fruits cultivés par les producteurs de notre village et les transformons en pâtes de fruits, jus de fruit concentrés et confitures. Les paysans sont encouragés à produire en grande quantité car ils sont sûrs de pouvoir vendre leurs produits. Les outils - seaux, grande marmite, passoires, balance, machine à haché et bocaux - fourni par CARE nous ont permis de fonctionner rapidement. Nous gagnons aujourd'hui plus d'argent en vendant ces produits transformés. Nos difficultés en matière de sécurité alimentaire commencent également à se résoudre. Désormais, nous avons de quoi passer la période de soudure et sommes préparés en cas de catastrophe naturelle.»

Extrait du rapport annuel de CARE France 2012

Découvrez des images des programmes menés par CARE